Caractérisation de méthodes de génétique inverse innovantes et application au développement de vaccins vivants atténués de nouvelle génération du virus de l’encéphalite à tiques

par Jean-Sélim Driouich

Thèse de doctorat en Maladies infectieuses

Sous la direction de Xavier de Lamballerie et de Antoine Nougairede.

Soutenue le 19-12-2019

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de la Vie et de la Santé (Marseille) , en partenariat avec Unité des virus émergents (Marseille) (laboratoire) et de Méditerranée Infection (laboratoire) .

Le président du jury était Christophe Peyrefitte.

Le jury était composé de Christophe Peyrefitte, Sara Moutailler, Dorothée Missé.

Les rapporteurs étaient Sara Moutailler.


  • Résumé

    Dans le contexte actuel, où l’émergence et la réémergence de pathogènes viraux, notamment d’arbovirus (virus transmis par des arthropodes), ne cessent de croître et constituent un problème majeur de santé publique, le développement de nouveaux outils thérapeutiques est indispensable. Parmi ces outils, les vaccins, notamment ceux vivants atténués, restent le meilleur moyen prophylactique face à ces menaces. Les techniques d’atténuation des vaccins actuellement commercialisés ne sont pas applicables à l’ensemble des pathogènes viraux. C’est ainsi que de nouvelles méthodes d’atténuation sont à l’étude pour permettre le développement de vaccins vivants atténués, ayant toutes comme point commun de modifier génétiquement les virus. Les systèmes de génétique inverse sont des outils permettant de manipuler les génomes viraux et de générer des virus recombinants. Ces outils sont grandement utilisés pour étudier les virus à ARN, leurs modes de réplication, leurs pathogénicités, mais également pour les études d’antiviraux ou de vaccins.

  • Titre traduit

    Characterization of new reverse genetic systems and application to the development of new generation live attenuated vaccines for tick-borne encephalitis virus


  • Résumé

    In the current context, where the emergence and reemergence of viral pathogens, in particular arboviruses (arthropod-borne viruses), are steadily increasing and constitute a major public health problem, the development of new therapeutic tools is essential. Among these tools, vaccines, especially live attenuated vaccines, remain the best prophylactic devices against these threats. Strategies for the attenuation of viruses used for the development of marketed vaccines are not suitable for all viral pathogens. Thus, new methods are being studied to allow the development of live attenuated vaccines, all having in common to genetically modify the viruses. Reverse genetics systems are tools for manipulating viral genomes and generating recombinant viruses. These tools are widely used to study RNA viruses, their replication modes, their pathogenicity, but also for antiviral or vaccine studies.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 19-12-2021

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.