Approche psychosociale de l'injection de drogues : entre pratiques et idéologies

par Nicolas Khatmi

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Lionel Dany et de Perrine Roux.

Le président du jury était Joaquim Pires Valentim.

Le jury était composé de Perrine Roux, Elise Roy.

Les rapporteurs étaient Aurélie Untas, Stéphane Laurens.


  • Résumé

    Malgré le développement des offres de soins et de prise en charge, la prévalence des contaminations par le virus de l'hépatite C est estimée à 65% dans la population des personnes qui s'injectent des drogues (PQID). Ces données peuvent témoigner de la difficulté d’adaptation des centres spécialisés et des outils disponibles, à la diversité des profils, des besoins et des évolutions des pratiques de consommation.Dans le champ des études sur les conduites addictives, ce projet propose de produire des éléments de compréhension de la pratique d’injection et de ses facteurs de régulation au travers des regards croisés des différent.es acteur.trices impliqués (usager.es ; intervenant.es ; institutionnel.les). Pour mieux comprendre ce phénomène, nous avons mis en place une série de recherches qualitatives et quasi-expérimentales dans une approche inductive de recherche sur les systèmes de comportement et de pensée mobilisés par différent.es acteur.trices (i.e., observations ethnographiques ; focus group ; entretiens individuels ; approche quasi-expérimentale par questionnaires) suivant l'approche paradigmatique des représentations sociales (RS ; Moscovixi, 1961).Ce projet vise la production de connaissances représentatives de ce que vivent et/ou subissent les personnes injectrices par rapport à la pratique d’injection. Après avoir croisé et comparé les résultats de nos différentes enquêtes nous souhaitons parvenir à : (a) Mieux comprendre le phénomène de l’injection et d’expliquer les pratiques.(b) Développer des pistes de réflexion pour des outils et dispositifs adaptés aux réalités et besoins des personnes.

    mots clés mots clés

  • .
  • Titre traduit

    Psychosocial approach to injection drug use : between practices and ideologies


  • Résumé

    Despite the development of intervention and educational facilities, the HCV epidemic is growing and remains a major public health problem in the population of people who inject drugs (PWID), with a current prevalence of 64% in this population. These data may indicate the difficulty of adapting policies, devices and specialized centres to the diversity of consumer profiles, the specificity of their needs and the evolution of consumption practices. This project proposes to understand injection practices and its regulatory factors, by crossing the points of view of the different actors involved (e.g., users ; professionals ; associations). To understand the phenomenon of injection, this project uses the paradigmatic framework of Social Representations (RS; Moscovixi, 1961) as a holistic and comprehensive approach to investigation. Based on a mixed method approach and a convergent design this project is based on a series of qualitative and quasi-experimental studies (i.e., Ethnographic observations ; Focus Group ; Semi-directive interviews ; Quasi-experimental approach by questionnaires).This project aims to produce reliable knowledge on injection practice in order to better understand this phenomenon. Based on the cross-referencing of the results of the various studies, we aim to: Make a diagnosis: Better understand the phenomenon of injection and explain the practices.Develop intervention research: Develop tools adapted to PWID's realities and needs in order to ensure more effective public health actions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.