Analyse conversationnelle des interactions, dramatisation et didactique du FLE en contexte non-institutionnel

par Natalia-Maria Duruş

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Geneviève Zarate.

Le jury était composé de Geneviève Zarate, Joëlle Aden, Francine Cicurel, Gilles Forlot.

Les rapporteurs étaient Joëlle Aden, Charles Max.


  • Résumé

    Cette thèse prend pour objet des situations d’apprentissage guidé du français, en face à face et en dehors de cadres institutionnels, se déroulant dans le contexte multilingue du Luxembourg. Elle décrit et analyse des interactions entre des locuteurs plurilingues adultes dont la première langue est le chinois ou le coréen et des locuteurs plurilingues agissant en tant qu’experts pour la langue française. Plus particulièrement, dans l’optique d’une analyse qualitative des données, ce travail s’efforce d’appliquer les outils de l’analyse conversationnelle d’inspiration plutôt anglo-américaine à une vision didactique de tradition de langue française. Pour ce faire, il est fait appel aux notions de compétence communicative (Hymes 1972), de dramatisation (Goffman 1991) et de rôle social (Cicurel 1988). L’analyse montre que dans des situations d’apprentissage-en-interaction, les apprenants et les experts ont recours à une diversité de ressources interactionnelles liées à des activités de dramatisation : le dialogue-en-situation, la voix, la séquence préfabriquée, la séquentialité discursive, la réparation, la séquence explicative, le récit préenregistré, l’évaluation, le récit enchâssé, l’identité, le récit conversationnel de l’expert, l’interview, le récit conversationnel de l’apprenant et le mode éditeur. Pour conclure, un rapprochement est opéré entre ces activités de dramatisation et la didactique du FLE, à plusieurs niveaux, sous la forme de recommandations suggestions.

  • Titre traduit

    Conversation Analysis of Interactions, Dramatization and French as a Foreign Language in a Non-institutional Context


  • Résumé

    The current thesis focuses on guided language learning exchanges in French, in a face-to-face non-institutional setting in the multilingual context of Luxembourg. It describes and analyzes interactions between adult plurilingual speakers whose first language is Chinese or Korean and multilingual speakers acting as experts for the French language. Taking a qualitative analysis approach, our work strives to apply the tools of conversation analysis of a rather Anglo-American origin to a vision of “didactique” corresponding to the French language tradition. To this end, we rely in particular on the notions of communicative competence(Hymes 1972), dramatization (Goffman 1991) and social role (Cicurel 1988). The analysis of learning-in-interaction data shows the enactment of a variety of dramatization-related interactional resources by both learners and experts: the situated dialogue, the voice, the formulaic language, the discursive sequentiality, the repair, the explanatory sequence, the pre-recorded conversational narrative, the evaluation, the embedded narrative, the identity, the conversational narrative of the expert, the interview, the conversational narrative of the learner and the editor mode. A few recommendations-suggestions are proposed in the conclusion, focusing on how these dramatization activities could inform, at different levels, the development of French teaching and learning.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Analyse conversationnelle des interactions, dramatisation et didactique du FLE en contexte non-institutionnel


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Analyse conversationnelle des interactions, dramatisation et didactique du FLE en contexte non-institutionnel
  • Détails : 1 vol. (506 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.