The reliable image : Documenting contemporary warfare with photography

par Wilco Versteeg

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères. Langue et cultures des sociétés anglophones

Sous la direction de François Brunet.

Le président du jury était Jean Kempf.

Le jury était composé de François Brunet, Jean Kempf, Frank Mehring, Mark Meigs.

Les rapporteurs étaient Jean Kempf, Frank Mehring.

  • Titre traduit

    L’image fiable : Documenter les guerres contemporaines avec la photographie


  • Résumé

    Cette thèse de doctorat interroge le statut de la photographie de guerre comme source d'information fiable sur le monde. Une image, malgré le scepticisme qui anime aujourd’hui la culture visuelle, peut-elle encore être perçue comme fiable, ou sera-t-elle toujours accueillie avec le relativisme académique et post-moderne désormais caractéristique de notre culture commune ? Et si une image peut être considérée fiable, quel rôle peut-elle jouer dans les médias et la société actuels ? Les projets et pratiques examinés dans cette thèse tentent tous de renouveler les pratiques photographiques dans le but de sauver les images documentaires d'une méfiance généralisée. Alors que John Tagg se demandait sous quelles conditions « une photo du monstre du Loch Ness (dont il existe de nombreuses versions) pouvait être acceptable ? 1» (Burden 5), cette thèse de doctorat poursuit cette interrogation et explore les conditions sous lesquelles, compte tenu du scepticisme occidental d'aujourd'hui, un document photographique peut être tenu pour fiable. Tous les projets traités dans cette thèse prennent part à des futurs possibles de la photographie, et essayent d'imaginer et d'utiliser des méthodes qui, malgré un scepticisme généralisé, cherchent à évoluer au plus près des développements de notre société. La notion de fiabilité est le fil rouge de cette thèse. Bien que le brouillard au-dessus de la guerre lui soit inhérente, l'actuelle guerre des drones semble étendre ce brouillard à des niveaux encore jamais vus jusqu’ici. Une thèse de doctorat devrait avant toute chose être lisible, et donc se limiter à des exemples précis afin de les discuter en profondeur plutôt que de tendre à l’exhaustivité. La nature de la guerre contemporaine et notre monde en pleine numérisation ne nous permettent pas l’exhaustivité, et ne le permettront peut-être jamais.1 En Anglais: “a photograph of the Loch Ness Monster (of which there are many) be acceptable?”


  • Résumé

    This dissertation asks in which ways war photography can still serve as a reliable source of information about the world. Can, in today’s skeptical visual culture, an image still be considered reliable, or will it always be greeted with an academic, postmodern relativism that has become a feature of our common culture? And if an image can still be considered reliable, which role can it play in today’s media and society? The projects and practices discussed in this thesis all try to renew photographic practices to save documentary images from this generalized distrust. John Tagg famously asked under what conditions “a photograph of the Loch Ness Monster (of which there are many) be acceptable?” (Burden 5). This dissertation will stretch this question, and ask under which conditions any documentary photograph, in today’s skeptical West, could be considered reliable. All projects discussed in this dissertation are engaged with the possible futures of photography and try to imagine and use methods that, despite blanket skepticism, want keep photography in lock-step with developments in society at large, including the skepticism that faces down institutions and systems of believed that have shaped our worldview for more than a century. Although the fog of war has always been an integral part of warfare, today’s drone warfare seems to expand this fog to thus far unseen levels A dissertation should foremost be readable and therefore is bound to limit itself to examples, to discuss in depth various representative examples rather than provide a sweeping overview of completion. The nature of contemporary warfare and our digitizing world does not allow for this completion yet, and perhaps never will.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.