Leucodystrophies : aspects génétiques et moléculaires au Maroc

par Adnane Karkar

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Génétique

Sous la direction de Odile Boespflug-Tanguy et de Sellama Nadifi.

Le président du jury était Faïza Bennis.

Le jury était composé de Odile Boespflug-Tanguy, Sellama Nadifi, Faïza Bennis, Ahmed Belmouden, Pierre Labauge, Imen Dorboz.

Les rapporteurs étaient Ahmed Belmouden, Pierre Labauge.


  • Résumé

    Les leucodystrophies (LD) sont des troubles héréditaires affectant la substance blanche (SB) du système nerveux central (SNC) avec ou sans atteinte du système nerveux périphérique (SNP). Ces troubles ont en commun des anomalies de la cellule gliale ou de la gaine de la myéline. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) représente l’outil majeur pour la détection des anomalies de la SB, ainsi l’IRM accompagnée d’un examen clinique permettent d’orienter le diagnostic étiologique. La confirmation de ce diagnostic est principalement basée sur la biologie moléculaire qui permet la détermination du gène muté. Sachant qu’au Maroc aucune étude sur les leucodystrophies n’avait été réalisée auparavant, nous avons mené une étude prospective afin de déterminer le profil des patients marocains atteints de ces troubles et de mettre en place un diagnostic moléculaire des formes les plus fréquentes. Pour cela nous avons rassemblé des échantillons de familles dont un ou plusieurs membres avaient une suspicion de leucodystrophie. Par la suite nous avons réalisé un séquençage des gènes connu pour leur implication dans les leucodystrophies. Le séquençage s’est déroulé en deux phases. La première, par séquençage Sanger, a concerné les patients présentant un marqueur biochimique positif. La deuxième phase, par séquençage nouvelle génération ou Next-Generation Sequencing (NGS) a concerné les patients sans marqueurs biochimiques apparent. Cette approche nous a permis d’identifier les types de leucodystrophies présentes au sein de la population marocaine, mais aussi de mettre en évidence de nouvelles mutations.

  • Titre traduit

    Leukodystrophies : genetic and molecular aspects in Morocco


  • Résumé

    Leukodystrophies are hereditary disorders affecting central nervous system white matter (WM) with or without damages in peripheral nervous system. These disorders have in common abnormalities of the glial cell and the sheath of the myelin. Magnetic resonance imaging (MRI) is the major tool to detect WM abnormalities, so MRI in association with a good clinical examination can help to provide an accurate medical diagnosis. Moreover, the confirmation of this or that leukodystrophy remains in the field of molecular biology by the detection of mutated gene translating the phenotype of the patient. Knowing that in Morocco no previous study on leukodystrophies had been carried out, we sought to know the characteristics of Moroccan patients carrying these disorders so as to be able to establish a molecular diagnosis of the most frequent forms. We collected samples from families with one or more members had a suspicion of leukodystrophy. Thus, we carried out a sequencing with an approach that consists in analyzing directly by Sanger method the leukodystrophies having a positive biochemical marker and by next generation sequencing or Next-Generation Sequencing (NGS) leukodystrophies without known biochemical markers. This approach allowed us, to identify leukodystrophies in a sample of the Moroccan population but also to identify new mutations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.