The evolution of sex : theoretical study based on quantitative genetics models ad experimental approach using the facultatively sexual rotifer Brachionus plicatilis

par Eloïse Vanhoenacker

Thèse de doctorat en Biologie évolutive

Sous la direction de Denis Roze.

Le président du jury était Emmanuelle Porcher.

Le jury était composé de Henrique Teotónio.

Les rapporteurs étaient Christine Dillmann, Christoph Haag.

  • Titre traduit

    L'évolution du sexe : étude théorique s'appuyant sur des modèles de génétique quantitative et approche expérimentale utilisant le rotifère à reproduction sexuée facultative Brachionus plicatilis


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse était d’étudier les bénéfices évolutifs possibles de la reproduction sexuée par une approche à la fois théorique et expérimentale. La première approche visait au développement de modèles de génétique quantitative pour l’évolution du sexe. Un premier modèle (s’appuyant sur le modèle géométrique de Fisher) considère un nombre arbitraire de traits phénotypiques sous sélection stabilisante autour d’un optimum fixe, et explore l’effet du biais mutationnel agissant sur les traits. Un deuxième modèle représente un trait phénotypique à la fois sous sélection stabilisante et directionnelle (représentée par un déplacement de l’optimum phénotypique de façon linéaire, cyclique ou stochastique). Des simulations individu-centrées ont montré qu’en l’absence de biais ou de changement environnemental, la population évolue vers l’asexualité. Cependant, avec un biais mutationnel, des taux de sexe intermédiaires peuvent évoluer même lorsque le coût du sexe est élevé. Des taux de sexe plus importants peuvent évoluer lorsque l’optimum phénotypique change dans le temps. La deuxième partie de la thèse consistait à développer un modèle expérimental pour tester les prédictions théoriques sur les éventuels avantages du sexe, en utilisant le rotifère à reproduction sexuée facultative Brachionus plicatilis. Les résultats démontrent l’existence de variabilité génétique dans l’investissement pour le sexe, entre des souches d’une même population naturelle, et celle d’effets maternels transgénérationels qui affectent le taux de sexe. Pour finir, les résultats d’une expérience d’évolution suggèrent que le sexe facilite l’adaptation à un environnement stressant.


  • Résumé

    This thesis aimed at investigating some of the possible evolutionary benefits of sexual reproduction using both a theoretical and an experimental approach. The first approach consisted in developing evolutionary quantitative genetic models for the evolution of sex. A first model (based on Fisher’s geometrical model) considers an arbitrary number of phenotypic traits under stabilizing selection around a fixed optimum, and explores the effect of mutational bias acting on the traits. A second model represents a phenotypic trait under both stabilizing and directional selection (modeled by a linear, cyclical or stochastic change in the phenotypic optimum). Individual-based simulations showed that in the absence of mutational bias or environmental change, the population evolves towards asexuality. However, with mutational bias, intermediate rates of sex are maintained in the population even when the cost of sex is strong. Higher rates of sex evolve when the phenotypic optimum changes over time. The second part of the thesis consisted in developing an experimental model to test theoretical predictions on the possible benefits of sex, using the facultatively sexual rotifer Brachionus plicatilis. The results demonstrate genetic variation for investment in sex between strains from the same natural population, and the existence of transgenerational maternal effects affecting the rate of sex. Finally, the results from an evolution experiment suggest that sex facilitates adaptation to a stressful environment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.