La migration et le déplacement comme manifestations de la violence dans la littérature et le cinéma méditerranéens et sub-sahariens francophones (1990-2010)

par Anabel Apap

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de Romuald Fonkoua.

Soutenue le 14-04-2018

à Sorbonne université en cotutelle avec l'University of Malta , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre international d'études francophones (équipe de recherche) .

Le président du jury était Catherine Mazauric.

Le jury était composé de Dominique Lanni, Thierry Tremblay, Anthony Mangeon, Florian Alix.


  • Résumé

    La migration est l’une des questions les plus troublantes dans le monde contemporain. Elle expose la fragilité de l’être humain qui se trouve dans une situation de changement radical et de transition tumultueuse. À cause de la violence qui est impliquée dans ce processus, le sujet plonge dans une position de vulnérabilité aiguë et la représentation de cet aspect dans la littérature et le cinéma francophones est saisissante et puissante. Notre travail considère le vécu difficile du migrant et la violence qui est exercée sur ce dernier à partir de trois grands axes ; le point de départ, le voyage et le point d’arrivée. Les auteurs et les réalisateurs qui, dans leurs œuvres, traitent de la figure du migrant ou l’incluent, révèlent la réalité complexe de l’expérience de la migration qui, dans la conscience collective occidentale, est généralement tronquée, simplifiée et/ou complètement écartée. L’étude de la représentation littéraire et filmique permet d’explorer les stratégies artistiques qui sont employées pour dire et montrer l’expérience au lecteur/spectateur et d’établir un réseau de connexions qui concrétise la souffrance et le tourment que l’Autre, pris dans le piège de la migration, subit.

  • Titre traduit

    Migration and Displacement as Manifestations of Violence in Mediterranean and Sub-Saharan Francophone Literature and Cinema (1990-2010)


  • Résumé

    Migration is one of the most disturbing and soul-searching issues in the contemporary world. It exposes the fragility of the human being who finds himself in a situation of radical change and turbulent transition. Owing to the violence involved in the process, the subject is plunged in a position of acute vulnerability and the representation of this aspect in francophone literature and cinema is striking and powerful. This work examines the difficult life of the migrant and the violence that is exerted on the latter from three main axes; the starting point or the point of departure, the voyage and the point of arrival. The authors and filmmakers who, in their works, deal with the figure of the migrant or include it, reveal the complex reality of the experience of migration which, in Western collective consciousness, is usually truncated, simplified and/or dismissed completely. The study of the literary and cinematic representation allows for the exploration of the artistic strategies employed to transmit the experience to the reader/spectator and for the establishment of a network of connections which concretises the suffering and the torment that the Other, caught in the snare of migration, endures.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.