Musique et Société au temps de la Nahḍa à Beyrouth (fin XIXe siècle-1938)

par Dayana Abbani

Thèse de doctorat en Études arabes

Sous la direction de Frédéric Lagrange.

Le président du jury était Nidaa Abou Mrad.

Le jury était composé de Sobhi Boustani, Anne-Laure Dupont, Jean Lambert, Franck Mermier.


  • Résumé

    Cette thèse présente un aperçu de la vie musicale beyrouthine au début du XXème siècle, tout en suivant les conséquences de l'effondrement de l'Empire ottoman et la mise en place du mandat français, ainsi que l’arrivé et l’essor de nouvelles technologies, qui changèrent et affectèrent le divertissement et les loisirs à Beyrouth. Le but est de dévoiler le type de musique qui prévalait à l'époque, les chanteurs célèbres et les lieux de productions musicales, en se focalisant sur les changements survenus sur la scène musicale dans les lieux de consommation, de socialité et de distribution de la musique conçue désormais comme une nouvelle forme de marchandise. Le travail se base également sur une étude des débats intellectuels sur la musique et la critique musicale dans la presse de l’époque, ainsi qu’une analyse des textes de plusieurs enregistrements de l’époque. Une lecture de la façon dont les transformations sociales et politiques au début du 20ème siècle à Beyrouth affecta et créa de nouvelles formes de divertissement, d'expressions et de productions musicales, nous permet de comprendre le rôle de la musique dans la création d'une identité et d'un certain discours national dans le nouvel État du Grand-Liban.

  • Titre traduit

    Music and Society in Beirut during the Nahḍa period (end of XIXe century-1938)


  • Résumé

    This dissertation offers a glimpse into early 20th century Beirut’s musical life by unveiling the type of music that prevailed at the time, the famous singers, the places of singing. It follows the ways in which the collapse of the Ottoman Empire and the arrival of the French mandate changed and affected entertainment and leisure in Beirut, by focusing on its evolving musical scene, as it manifested in changing places of consumption, sociality and the distribution of music as a new form of commodity. It does that by studying expert, lay and intellectual debates on music and music criticism in this period, as they emerged in in the press. Moreover, this dissertation looks at how new developments in technologies affected music at the beginning of the 20th century by focusing on how the evolution of the record industry imposed and produced new forms of expressions, of music, and new places of entertainment. A reading of how the social and political transformations in early 20th century Beirut affected and created new forms of entertainment, leisure, musical expressions and commodities allows us to understand the role of music in making a national identity and discourse in the newly established State of Greater Lebanon.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.