Inflammation associée aux infections à Clostridium difficile : rôle des flagelles et régulation par les microARN

par Hussein Kobeissy

Thèse de doctorat en Microbiologie

Sous la direction de Imad Kansau.


  • Résumé

    Clostridium difficile (CD) représente la première cause d'infections digestives nosocomiales dans les pays développés. Les infections à CD (ICD) induisent une inflammation intestinale importante qui se manifeste principalement par des colites pseudomembraneuses ainsi que par un taux de mortalité élevé. Les facteurs majeurs de virulence sont les toxines TcdA et TcdB. Dans la première partie des travaux de cette thèse, nous avons validé le rôle in vivo d'un autre facteur bactérien, les flagelles, dans un modèle murin d'ICD, en montrant que les flagelles induisent une réponse inflammatoire au niveau de la muqueuse caecale en synergie avec les toxines. Nous avons ensuite montré une régulation de de cette réponse par un microARN (miARN) exerçant un rôle anti-inflammatoire en modulant l'activation de la voie de signalisation de NF-KB. Le traitement des souris infectées par ce miARN réduit l'inflammation intestinale apportant la preuve du concept pour une nouvelle approche thérapeutique.

  • Titre traduit

    microRNA role in Clostridium difficile infection associated inflammation


  • Résumé

    Clostridium difficile (CD) is the leading cause of nosocomial digestive infections in developed countries. CD infections (CDI) induce significant intestinal inflammation that is manifested primarily by pseudomembranous colitis and a high mortality rate. The major virulence factors are TcdA and TcdB toxins. In the first part of the work of this thesis, we validated the in vivo role of another bacterial factor, the flagella, in a mouse model of CDI, showing that the flagella induce an inflammatory response in ceacal mucosa in synergy with toxins. We then showed a regulation of this response by a microRNA (miRNA) exerting an anti-inflammatory role by modulating the activation of the NF-KB signaling pathway. The treatment of mice infected with this miRNA reduces intestinal inflammation providing proof of concept for a new therapeutic approach.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 29-11-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.