A escrita da história na França de 1380 a 1404 : as representações discursivas sobre o cavaleiro Bertrand Du Guesclin (†1380)

par Carmem Druciak

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Stéphane Boissellier et de Marcella Lopes Guimarães.

Soutenue le 12-06-2018

à Poitiers en cotutelle avec l'Universidade federal do Paraná (Brésil) , dans le cadre de École doctorale Lettres, pensée, arts et histoire (Poitiers ; 2009-2018) , en partenariat avec Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (Poitiers) (laboratoire) , Université de Poitiers. UFR de sciences humaines et arts (faculte) et de Centre d'Etudes Supérieures de Civilisation médiévale / CESCM (laboratoire) .

Le président du jury était Marcella Lopes Guimarães.

Le jury était composé de Stéphane Boissellier, Charles Garcia, Andrea Carla Dore, Isabelle Guyot-Bachy, Mariana Bonat Trevisan.

Les rapporteurs étaient João Gouveia Monteiro, Paula Pinto Costa.

  • Titre traduit

    L'écriture de l'histoire en France de 1380 à 1404 : les représentations narratives concernant le chevalier Bertrand Du Guesclin († 1380)


  • Résumé

    La présente thèse analyse les représentations narratives concernant le chevalier Bertrand Du Guesclin dans l'écriture de l'histoire en France du Bas Moyen Age, dans les œuvres du trouvère Cuvelier, La chanson de Bertrand Du Guesclin (1385), l'auteur anonyme de l’Histoire de Messire Bertrand Du Guesclin (1387) et Christine de Pizan dans son Livre des fais et bonnes meurs du sage roi Charles V (1404). Notre analyse est basée sur les concepts de représentation dans l'histoire de Paul Ricœur, en insistant sur les préceptes de la représentance et de l'identité narrative formulés par l'auteur, ainsi que sur la poétique du récit historique, approche développée par Leonardo Funes. A partir de la lecture des sources, nous observons que la construction de l'identité narrative de Bertrand Du Guesclin était fondée sur une réflexion à propos du profil d'un preux chevalier, et surtout sur une chevalerie en transformation à la fin du XIVe siècle. Sur la base de cette analyse, nous avons souligné que l'écriture de l'histoire a choisi Bertrand Du Guesclin comme modèle pour une redéfinition de la chevalerie dont les principes ont été dictés par le service à la couronne française, par la disposition permanente des troupes, par la rémunération régulière et par la performance guerrière de ses membres au détriment du lignage.

  • Titre traduit

    The writing of history in France from 1380 to 1404 : the narrative representations concerning the knight Bertrand Du Guesclin († 1380)


  • Résumé

    This thesis analyses the discursive representations about Knight Bertrand du Guesclin in the writing of history in Late Medieval France, in the works of troubadour Cuvelier, La chanson de Bertrand du Guesclin (1385), of the anonymous author of Histoire de Messire Bertrand du Guesclin (1387) and of Christine de Pizan, in her Livre des fais et bonnes meurs du sage roi Charles V (1404). Our analysis is based on the concepts of Representation in History of Paul Ricoeur, with emphasis on the precepts of the author's narrative identity and représentance, as well as on the poetics of historical account, methodology developed by Leonardo Funes. From the reading of the sources, we found that the construction of the narrative identity of Bertrand du Guesclin by the authors occurred on a reflection regarding the profile of a preux chevalier, and mainly of the chivalry that was in transformation in that late 14th Century. Based on this analysis, we point out that the Writing of History elected Bertrand du Guesclin as a model for a redefinition of the chivalry, whose principles were the service to the French Crown, the permanent disposition of the troops, the regular remuneration and the warrior performance of its members to the detriment of lineagistic ties.


  • Résumé

    A presente tese analisa as representações discursiv as sobre o cavaleiro Bertrand Du Guesclin na escrita da história na França da Baixa Idade Média, nas obras do trovador Cuvelier, La chanson de Bertrand Du Guesclin (1385), do autor anônimo da Histoire de Messire Bertrand Du Guesclin (1387) e de Christine de Pizan em seu Livre des fais et bonnes meurs du sage roi Charles V (1404). Nossa análise se pauta sobre os conceitos de representação na história de Paul Rico eur, com ênfase nos preceitos de representância e de identidade narrativa do autor, bem como na poética do relato histórico , metodologia desenvolvida por Leonardo Funes. A pa rtir da leitura das fontes, verificamos que a construção da identidade narrativa de Bertrand Du Guesclin pelos autores se dava sobre uma reflexão do perfil de um preux chevalier , e principalmente sobre a cavalaria que estava em tran sformação naquele final de século XIV. Com base nessa análise, apontamos que a Escrit a da História elegeu Bertrand Du Guesclin como modelo para uma redefinição da cav alaria cujos princípios se dariam pelo serviço à coroa francesa, pela disposiç ão permanente das tropas, pela remuneração regular e pela performance guerreira de seus membros em detrimento dos laços linhagísticos.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.