Parallélisation de la ligne de partage des eaux dans le cadre des graphes à arêtes valuées sur architecture multi-cœurs

par Yosra Braham

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Mohamed Akil.

Soutenue le 24-11-2018

à Paris Est en cotutelle avec l'Ecole nationale d'ingénieurs (Metz) , dans le cadre de École doctorale Mathématiques, Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Laboratoire d'informatique de l'Institut Gaspard Monge (laboratoire) et de Laboratoire d'Informatique Gaspard-Monge / LIGM (laboratoire) .

Le président du jury était Najoua Essoukri Ben Amara.

Le jury était composé de Mohamed Akil, Serge Weber, Mohamed Hédi Bedoui.

Les rapporteurs étaient Olivier Déforges, Jihène Malek.


  • Résumé

    Notre travail s'inscrit dans le cadre de la parallélisation d’algorithmes de calcul de la Ligne de Partage des Eaux (LPE) en particulier la LPE d’arêtes qui est une notion de la LPE introduite dans le cadre des Graphes à Arêtes Valuées. Nous avons élaboré un état d'art sur les algorithmes séquentiels de calcul de la LPE afin de motiver le choix de l'algorithme qui fait l'objet de notre étude qui est l'algorithme de calcul de noyau par M-bord. L'objectif majeur de cette thèse est de paralléliser cet algorithme afin de réduire son temps de calcul. En premier lieu, nous avons présenté les travaux qui se sont intéressés à la parallélisation des différentes variantes de la LPE et ce afin de dégager les problématiques que soulèvent cette tâche et les solutions adéquates à notre contexte. Dans un second lieu, nous avons montré que malgré la localité de l'opération de base de cet algorithme qui est l’abaissement de la valeur de certaines arêtes nommées arêtes M-bord, son exécution parallèle se trouve pénaliser par un problème de dépendance de données, en particulier au niveau des arêtes M-bord qui ont un sommet non minimum commun. Dans ce contexte, nous avons proposé trois stratégies de parallélisation de cet algorithme visant à résoudre ce problème de dépendance de données. La première stratégie consiste à diviser le graphe de départ en des bandes appelées partitions, et les traiter en parallèle sur P processeurs. La deuxième stratégie consiste à diviser les arêtes du graphe de départ en alternance en des sous-ensembles d’arêtes indépendantes. La troisième stratégie consiste à examiner les sommets au lieu des arêtes du graphe initial tout en préservant le paradigme d’amincissement sur lequel est basé l’algorithme séquentiel initial. Par conséquent, l’ensemble des sommets non-minima adjacents aux sommets minima sont traités en parallèle. En dernier lieu, nous avons étudié la parallélisation d'une technique de segmentation basée sur l'algorithme de calcul de noyau par M-bord. Cette technique comprend les étapes suivantes : la recherche des minima régionaux, la pondération des sommets et le calcul des sommets minima et enfin calcul du noyau par M-bord. A cet égard, nous avons commencé par faire une étude relative à la dépendance des données des différentes étapes qui la constituent et nous avons proposé des algorithmes parallèles pour chacune d'entre elles. Afin d'évaluer nos contributions, nous avons implémenté les différents algorithmes parallèles proposés dans le cadre de cette thèse sur une architecture multi-cœurs à mémoire partagée. Les résultats obtenus ont montré des gains en termes de temps d’exécution. Ce gain est traduit par des facteurs d’accélération qui augmentent avec le nombre de processeurs et ce quel que soit la taille des images à segmenter

  • Titre traduit

    Parallelization of the watershed transform in weighted graphs on multicore architecture


  • Résumé

    Our work is a contribution of the parallelization of the Watershed Transform in particular the Watershed cuts which are a notion of watershed introduced in the framework of Edge Weighted Graphs. We have developed a state of art on the sequential watershed algorithms in order to motivate the choice of the algorithm that is the subject of our study, which is the M-border Kernel algorithm. The main objective of this thesis is to parallelize this algorithm in order to reduce its running time. First, we presented a review on the works that have treated the parallelization of the different types of Watershed in order to identify the issues raised by this task and the appropriate solutions to our context. In a second place, we have shown that despite the locality of the basic operation of this algorithm which is the lowering of some edges named the M-border edges; its parallel execution raises a data dependency problem, especially at the M-border edges which have a common non-minimum vertex. In this context, we have proposed three strategies of parallelization of this algorithm that solve this problematic: the first strategy consists of dividing the initial graph into bands called partitions processed in parallel by P processors. The second strategy is to divide the edges of the initial graph alternately into subsets of independent edges. The third strategy consists in examining the vertices instead of the edges of the initial graph while preserving the thinning paradigm on which the sequential algorithm is based. Therefore, the set of non-minima vertices adjacent to the minima ones are processed in parallel. Finally, we studied the parallelization of a segmentation technique based on the M-border kernel algorithm. This technique consists of three main steps which are: regional minima detection, vertices valuation and M-border kernel computation. For this purpose, we began by studying the data dependency of the different stages of this technique and we proposed parallel algorithms for each one of them. In order to evaluate our contributions, we implemented the parallel algorithms proposed in this thesis, on a shared memory multi-core architecture. The results obtained showed a notable gain in terms of execution time. This gain is translated by speedup factors that increase with the number of processors whatever is the resolution of the input images


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
  • Bibliothèque : École des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.