Diversité culturelle et innovation organisationnelle en contexte de coopération internationale : le cas d’un Plan de Contrôle Qualité dans un projet international d’infrastructure de transport

par Liece Khalfaoui

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Sylvie Chevrier.

Soutenue le 10-12-2018

à Paris Est , dans le cadre de OMI - Organisations, Marchés, Institutions , en partenariat avec Institut de recherche en gestion (Créteil) (laboratoire) .

Le président du jury était Muriel Jougleux.

Le jury était composé de Sylvie Chevrier.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Dupuis, Jean-Pierre Segal.


  • Résumé

    Les équipes internationales de projet sont aux prises avec des situations complexes tant au plan technique qu’au plan organisationnel. Les projets se démarquent de la production ordinaire par le caractère unique du résultat et d’inévitables imprévus qui exigent la résolution de problèmes émergents chemin faisant. La recherche de solutions débouche sur la mise en œuvre d’innovations. Le contexte international des projets ajoute à la diversité de métiers et de profils des membres une diversité culturelle qui implique que les acteurs ne partagent pas les mêmes références pour donner du sens aux situations qu’ils vivent. Pour certains chercheurs, la diversité culturelle dans une équipe favorise la créativité et l’innovation. Pour d’autres, la diversité soulève des difficultés pour diffuser et concrétiser des innovations, elle est instrumentalisée pour construire des frontières artificielles et stratégiques qui servent les intérêts des acteurs. Cette recherche doctorale ne vise pas à trancher entre les différentes thèses mais elle propose, sur la base d’un travail empirique dans un contexte international, des éléments d’explication sur les relations entre les différences des cultures d’une part et la capacité à produire et diffuser une innovation organisationnelle d’autre part. Cette recherche s’appuie sur une étude de cas unique, un Plan de Contrôle Qualité dans un projet international d’infrastructure de transport réalisé par un consortium constitué de firmes algérienne, française et italienne. Notre étude révèle que l’examen des constructions culturelles en lien avec les rapports de pouvoir, et de l’articulation des cultures nationales avec les cultures professionnelles, est essentiel pour comprendre les mécanismes expliquant les liens entre diversité culturelle et innovation organisationnelle. Ni les cultures en présence, ni les rapports de pouvoir en œuvre ne sont suffisants pour expliquer la dynamique d’un processus d’innovation organisationnelle ; c’est bien l’articulation de ces dimensions qui joue dans les interactions. Notre contribution managériale s’accentue sur la prise en compte des contextes socioculturels des projets internationaux, et le renforcement du cadre formel et légal dans ces rapprochements inter-organisationnels.

  • Titre traduit

    Cultural diversity and organizational innovation in the context of international cooperation : the case of a Quality Control Plan in an international transport infrastructure project


  • Résumé

    International project development teams confront complex technical and organizational situations. The objective of the projects differs from the ordinary production by the uniqueness of the outcome and the inevitable unexpected events which require the resolution of emerging problems during the realization process. The search for solutions leads to innovations. The international context of projects adds cultural diversity to the diversity of the professions and profiles of the members, which means that the actors do not share the same references to give meaning to the situations they live in. For some researchers, cultural diversity within a team promotes creativity and innovation. For others, diversity raises difficulties that slow down the diffusion and realization of innovations. It is only the instrument to construct strategic artificial borders that protect the profits of the actors. This doctoral research is not intended to decide between the various theses but proposes, on the basis of an empirical work in an international context, elements of explanation to the relations between the differences of cultures on one hand, and the ability to generate and spread an organizational innovation on the other hand. This research is based on a single multicultural case study “the Quality Control Plan” in an international transport infrastructure project carried out by a consortium made up of Algerian, French and Italian firms. Our study reveals that examining cultural constructs in relation to power relations, and the articulation of national cultures with professional cultures, is crucial to understand the mechanisms explaining the links between cultural diversity and organizational innovation. Neither the cultures in presence, nor the power relationships are sufficient to explain the dynamics of an organizational innovation process; it is the articulation of these dimensions that plays into the interactions. Our managerial contribution is accentuated by taking into account the socio-cultural contexts of international projects, and reinforcing the formal and legal framework in these inter-organizational linkages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.