Questionnement sur la diversité du Pavlovien morave par l'étude technologique des gisements de Milovice I, Pavlov I, Pavlov VI, Dolni Vestonice II-WS, Predmosti Ib (République Tchèque)

par Michaela Polanská

Thèse de doctorat en Préhistoire. Ethnologie. Anthropologie

Sous la direction de Nicole Pigeot et de Laurent Klaric.

Soutenue le 30-01-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le jury était composé de Nicole Pigeot, Laurent Klaric, Jiří A. Svoboda, Boris Valentin.

Les rapporteurs étaient Martin Oliva, Pierre Noiret.


  • Résumé

    En Europe centrale et, en particulier en Moravie et en Silésie, se forment entre 28.000 - 25.500 BP non calibré des concentrations des sites situés le long d'un corridor naturel, le seul passage reliant l'Europe du Nord et du Sud. Le terme de «Pavlovien» fut créé pour englober ces sites qui avec leur richesse matérielle, sociale, culturelle et symbolique représentent un témoignage extraordinaire de ce que furent les sociétés du Paléolithique supérieur. Afin de revisiter la définition du Pavlovien, nous proposons une nouvelle lecture de leurs industries lithiques. Un examen approfondi réalisé sur des sites classiques mais également sur des sites nouvellement fouillés nous a conduit à proposer une tripartition des ensembles selon leurs caractéristiques éco-typo-technologique (Groupe à microscies, Groupe à microlithes géométriques et Groupe à pointes de Milovice ). Les populations d'au moins de deux de ces groupes semblent être porteuses d'une tradition lithique particulière et d'une culture matérielle riche et révélatrice de comportements sociaux structurés et récurrents qui semble plaider en faveur d'un fort degré d'homogénéité culturelle.

  • Titre traduit

    Questioning the diversity of the Pavlovian fron Moravia through the techological study of Milovice I, Pavlov I, Pavlov VI, Dolni Vestonice II-WS, Predmosti Ib (Czech Republic)


  • Résumé

    In central Europe, and in particular in Moravia and in Silesia, some concentrations of archaeological sites, dated from 28.000 to 25.500 BP, appeared all way long a natural corridor, which is the only passageway between Northern and Southern Europe. These sites have provided a wide range of artifacts, bringing many data about social, cultural and symbolic aspects of the Upper Paleolithic societies. They are now known as the «Pavlovian complex». In order to refine the definition of the « Pavlovian », this thesis seeks to renew the reading of lithic industries. This study includes both the classical sites and the ones recently excavated. It leads t subdivide the Pavlovian into three mains groups according to their eco-typo-technologica characteristics (the group with microsaws, the group with geometric microliths and the group wit the point of Milovice ). At least two of these groups present specific lithic tradition and an abundan material culture that reveals some social behaviors, both well structured and recurring, which plead in favour of a high level of cultural homogeneity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.