Hora introitus solis in Arietem : Les prédictions astrologiques annuelles latines dans l’Europe du XVe siècle (1405–1484)

par Alexandre Tur

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Jean-Patrice Boudet.

Soutenue le 14-09-2018

à Orléans , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Orléans) , en partenariat avec Pouvoirs, Lettres, Normes (Orléans) (laboratoire) .

Le jury était composé de Jean-Patrice Boudet, Laurence Moulinier-Broggi, Nicolas Weill-Parot, Julien Veronese, Stephan Heilen.

Les rapporteurs étaient Laurence Moulinier-Broggi, Nicolas Weill-Parot.


  • Résumé

    Les prédictions astrologiques annuelles constituent un genre littéraire cohérent qui suscite deplus en plus d’intérêt de la part des historiens du Moyen Âge et de la première modernité. Cettethèse étudie plus particulièrement leur généralisation dans l’Europe latine entre 1405 et 1484,plusieurs siècles après les premières mentions dans les sources théoriques. Une première partieexplore la dialectique interne de ces « jugements », et en particulier les méthodes astrologiques qui,rigoureusement appliquées, soutiennent la prétention scientifique de leurs auteurs. Ceux-ci, leurmilieu social et plus généralement le contexte de production de ces prédictions font l’objet d’unedeuxième partie. Une troisième examine la réception contemporaine et la transmission jusqu’à nosjours de textes pourtant promis à une existence éphémère. Cette étude est complétée et étayée parun catalogue systématique de 111 prédictions manuscrites et 84 incunables rédigées en latin etconservées dans les collections publiques, et des 64 astrologues identifiés comme leurs auteurs.Enfin, les trois prédictions annuelles connues pour 1405, à la fois singulières et caractéristiques,font l’objet d’une édition critique commentée et traduite en français.

  • Titre traduit

    Hora introitus solis in Arietem : latin astrological annual predictions in 15th century Europe (1405–1484)


  • Résumé

    Astrological annual predictions form a consistent literary genre. In recent years, interest in thesematerials among Middle Ages and Early Modern Era historians has been increasing. This thesisspecially adresses the spreading of this kind of predictions in Latin-speaking Europe between1405 and 1484, several centuries after they are firstly mentioned in theoretical sources. Our firstpart explores the internal dialectics of these prognostications, and in particular the strictly-followedmethods of astrological calculation provided as support to the authors’ scientific pretensions. Thegeneral context of production, and the social background of these authors, form a second part ofthe thesis. The third part considers the contemporary reception of these astrological predictions,as well as their unlikely transmission until our days in spite of the genre’s ephemeral nature. Acomprehensive catalogue of the 111 handwritten and 84 incunable latin prognostications preservedin public collections, as well as the 64 astrologers potentially identified as their authors, completethis study. Finally, we offer a critical edition, with French translation and commentary, of the threeknown predictions for year 1405 which, in spite of their individual features, constitute model samplesof the genre.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Orléans (Bibliothèque électronique). Service commun de la documentation.Division des affaires générales.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.