André Siegfried 1875-1959 : L'Odyssée de l'Occident : la construction d'une histoire des identités

par Serge Tillmann

Thèse de doctorat en Histoires et civilisations

Sous la direction de John Barzman.

Le président du jury était Gérard Noiriel.

Le jury était composé de John Barzman, Gérard Noiriel, Solofo Randrianja, Philippe Rygiel, Michel Bussi.

Les rapporteurs étaient Solofo Randrianja, Philippe Rygiel.


  • Résumé

    Dans l’univers intellectuel de Siegfried, les hommes ne connaissent plus de certitudes. Les mots de sa première leçon inaugurale au Collège de France, permettent de saisir l’essence de son œuvre et d’établir une hiérarchie de ses thèses. Siegfried a fait de la métamorphose de l’Occident, de son extension coloniale le point de départ et d’arrivée d’une réflexion toute empreinte d’une dualité dont les termes généraux sont : la civilisation et son destin.Pour Siegfried, la singularité de l’Occident est irréductible, et il n’a de cesse de mettre en garde contre le caractère mesurable et irréversible de son affaiblissement. Le propos consiste dès lors, en suivant un mouvement à sens unique, à déceler ce que pourraient être les solutions de continuité propres à conserver à l’Occident sa primauté. Son intelligence du monde conjugué à un talent d’écrivain, a consisté à défendre la possibilité d’une connaissance objective du monde, tout en revendiquant une lecture morale de ce dernier.

  • Titre traduit

    André Siegfried 1875-1959 : The Odyssey of the Occident : the building up of a history of identities


  • Résumé

    In Siegfried's intellectual universe, mankind no longer has certainties. The words of his first inaugural lecture at the Collège de France allow us to grasp the essence of his work and to establish a hierarchy of his essays. Siegfried has made the metamorphosis of the Occident, of its colonial expansion, the starting point and the point of arrivai of a reflection imbued with a duality whose general terms are: civilisation and its destiny. For Siegfried, the singularity of the Occident is irreducible, and he has ceaselessly warned against the measurability and irreversibility characteristics of its weakening. The discourse then intents, following a one-way movement, to discover what could be the appropriate solutions of continuity for the Occident to withhold its primacy. lis understanding of the world combined with his literary talent, consisted in defending the possibility of an objective knowledge of the world, while claiming a moral reading of the latter.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

André Siegfried 1875-1959 : L'Odyssée de l'Occident : la construction d'une histoire des identités


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : André Siegfried 1875-1959 : L'Odyssée de l'Occident : la construction d'une histoire des identités
  • Détails : 1 vol. (517 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.