Acquisition de la structure syllabique du français par des apprenants japonais

par Bertrand Sauzedde

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et phonétique générale

Sous la direction de Elisabeth Delais-Roussarie.

Soutenue le 05-10-2018

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Éducation, langages, interactions, cognition, clinique (Nantes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) .

Le président du jury était Catherine Collin.

Le jury était composé de Hi-Yon Yoo, Cyrille Granget.

Les rapporteurs étaient Laurence Labrune, Tomáš Duběda.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le phénomène d’acquisition de la structure syllabique du français par des apprenants japonais. Ceux-ci éprouvent des difficultés face aux syllabes complexes du français. Pour comprendre cela, nous avons repris l’étude de Shinohara, et nous avons constaté que lors de l’adaptation de mots français en japonais, les locuteurs avaient systématiquement recours à l’insertion de voyelles épenthétiques dans les syllabes comportant une attaque complexe ou une coda dans le but de préserver la structure syllabique et la phonologie du japonais. D’après la TCSR, lorsqu’une contrainte est violée dans une langue, des stratégies de réparation sont mises en place afin de réparer ces violations. Parmi les stratégies possibles, l’insertion vocalique est la moins destructive puisqu’elle permet de préserver la forme sous-jacente. Afin de vérifier si les mêmes stratégies étaient mises en oeuvre en FLE, nous avons élaboré une expérience de production à laquelle 15 apprenants repartis sur trois niveaux (A1 à B1) ont participé. Avec la hausse du niveau des apprenants, les productions tendent à se rapprocher de la langue cible. Cependant, il apparait que les apprenants de niveau A1 commettent moins d’épenthèses que ceux de niveau A2. Les apprenants ont recours à des stratégies de réparation plus variées en FLE. Outre les insertions vocaliques, la stratégie d’effacements consonantiques est également fréquemment utilisée. C’est particulièrement le cas, chez les apprenants de niveau A1 qui usent davantage de stratégies destructives qui permettent à la fois de réparer les contraintes violées mais également de s’affranchir de la prononciation de phonèmes dont la réalisation phonétique diffère dans la langue source.

  • Titre traduit

    Acquisition of the French Syllable structure by Japanese learners


  • Résumé

    The purpose of this doctoral thesis is to describe how Japanese students acquire French syllables structure. Students who learn French face difficulties with complex French syllables. In order to understand this, we provided a thorough examination of the modification that French loanwords undergo when they are adapted in Japanese. Results showed that speakers systematically insert epenthetic vowels in syllables with a complex onset or a coda, in the purpose of preserving the syllabic structure and phonology of Japanese. According to the TCSR, when a constraint is violated, a repair strategy must apply. Vowels epenthesis occurs to repair an input that does not meet the language’s phonotactic requirements. Among the possible strategies, epenthetic vowel can be considered less destructive in the sense that the input is preserved. In order to verify if the same strategies were observable in the acquisition of French L3, we conducted a survey on 15 students divided in three groups of different levels (from A1 to B1). Our results show that with the increase in the students’ level, productions tend to be closer to the target language. However, contrary to our expectations, it appears that A1 learners commit fewer epenthesis than A2 learners. This is due to the fact that, unlike adaptations, learners use more varied reparation strategies in FLE. In addition to vowel insertions, consonant deletions are also frequently used. This is particularly the case in A1 level when learners are confronted with consonants such as liquids. Learners at a beginner level, use more destructive strategies that make possible in the same time to both repair the violated constraints but also to get rid of the pronunciation of phonemes which phonetic realization differ from the source language.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.