À l'ombre du parti-état : démocratie et responsabilité en contexte de paternalisme autoritaire

par Maria de Lurdes Mangueleze

Thèse de doctorat en Société, Politique, Santé Publique

Sous la direction de Michel Cahen.

Soutenue le 08-06-2018

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) , en partenariat avec Les Afriques dans le monde (Pessac, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Darbon.

Le jury était composé de Anja Osei.

Les rapporteurs étaient Fernando Florêncio, Rachel Beatty Riedl.


  • Résumé

    Quelles sont les pratiques de la responsabilité politique et comment permettent-elles de comprendre la nature et les modalités de négociation du pouvoir de l’État au Mozambique ? Ce questionnement s’insère dans les débats des trente dernières années sur les phénomènes d’institutionnalisation démocratique au cours de la troisième vague de démocratisation. Dans ce débat, la responsabilité politique est vue comme l’instrument capable et nécessaire pour changer les régimes autoritaires, c’est-à-dire capable d’en finir avec les « résidus » autoritaires dans les nouvelles démocraties. À partir du dialogue avec la littérature, cette recherche appréhende la mise en place de la responsabilité politique comme un processus qui met en relief la dynamique transformative, comme espace de rencontres et de négociations entre plusieurs arènes et autorités qui composent la maille des régimes politiques. L’idée démocratique au Mozambique a permis et permet de mettre en articulation diverses expériences qui ont été capables de reformuler ou d’accélérer le processus d’institutionnalisation démocratique. Ces expériences doivent être analysées dans leur historicité mais incorporent des éléments de la modernité motivés par la compétition politique entre le pouvoir du Frelimo, la Renamo et aujourd’hui le MDM. La contribution de cette thèse est de penser l’institutionnalisation démocratique comme un processus transformatif et la responsabilité politique comme intrinsèquement soudée aux rapports de pouvoir dominants. Il s’agit de partir des expériences des acteurs dans le processus d’institutionnalisation démocratique au travers des rapports qu’ils établissent entre eux. En d’autres termes, il s’agit de ne pas en rester à une analyse macro-politique, mais de conjuguer tous les niveaux de pouvoir, en les regardant principalement à partir du bas. Cette recherche est fondée sur un travail de terrain dans deux districts, celui de Chibuto (sud) où le Frelimo est largement soutenu et celui de Gondola (centre) dans lequel la Renamo a l’ascendant politique.

  • Titre traduit

    In the shadow of the party-state : democracy and accountability in the context of authoritarian paternalism


  • Résumé

    What are the concrete practices of political accountability and how do they make it possible to understand the nature and methods of negotiations of power within the State in Mozambique? This study makes a contribution to the debates over the last thirty years over the phenomena of democratic institutionalization during the third wave of democratization. Within this framework, political accountability is seen as the necessary instrument capable of provoking change in authoritarian regimes, by removing the authoritarian “residue” from the newly established democracies. Through a careful reading of the literature, this research has highlighted that the founding of political accountability is a process that reveals transformative dynamics as a place of confluences and negotiations between various political arenas and authorities that make up the structure of political regimes. The idea of democracy in Mozambique has facilitated the linking of various experiences, which have aided in reformulating or accelerating the process of democratic institutionalization. These experiences should be analyzed in their historicity, while also incorporating modern elements motivated by political competition by the balance of power between Frelimo, and Renamo and Democratic Movement of Mozambique (MDM). The contribution of this study is to think of democratic institutionalization as a transformative process and political accountability as being intrinsically sown into the links between the dominant powers, based on the experiences of the actors involved in the process of democratic institutionalization and the connections they establish amongst themselves. In other words, this project is not merely macro-political, but rather combines all the levels of power, most notably from the bottom. This research is founded on fieldwork done in two districts: Chibuto (South) where Frelimo is largely favored and Gondola (Center) where Renamo has gained political support.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.