La manipulation mass médiatique de l'ethnicité en Afrique de l'Ouest : le cas de la Guinée Conakry

par Abdoul Goudousse Diallo

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Paul Rasse.

Soutenue le 26-04-2018

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de SIC.Lab Méditerranée (Nice ; 2017-) (laboratoire) .

Le président du jury était Françoise Albertini.

Le jury était composé de Françoise Albertini, Edmond Doua, Marcin Sobieszczanski.

Les rapporteurs étaient Françoise Albertini, Edmond Doua.


  • Résumé

    La manipulation ethnique est devenue une réalité en Guinée, à l’instar de plusieurs pays africains. Elle atteint son apothéose en 2010, lors de la campagne présidentielle. Le tout ethnique est alors la chose la mieux partagée par les acteurs politiques qui instrumentalisent des appartenances objectives dans le seul but de mobiliser la communauté d’origine. L’ethnicité est manipulée à des fins clientélistes par les leaders politiques soutenus par des cortes de mercenaires et la complicité de « flibustiers » de l’information.Cette thèse de doctorat en Science de l’information et de la communication analyse la construction médiatique de l’ethnicité par les politiques dans les médias et plus particulièrement sur les sites d’information. Le document est divisé en deux parties.La première partie, théorique, est consacrée aux différents courants recherches et ayant trait à notre champ d’étude. Elle vise à ressaisir et préciser les concepts d’ethnicité et de diversité culturelle dans le jeu de la mondialisation. Ce qui nous a permis d’interroger la menace que la mondialisation fait peser sur la diversité culturelle, notamment d’aborder le rapport offre et besoin d’information, l’effets des médias, l’échange inégal dans le cadre du nouvel ordre mondial de l’information et de la communication (NOMIC). Elle a permis de circonscrire notre sujet et notre problématique de recherche à savoir comment les hommes politiques utilisent les médias pour instrumentaliser le concept de l’ethnicité?La seconde partie, empirique, rend compte d’une enquête de terrain portant sur les sites d’information. Elle s’appuie sur une méthodologie d’analyse de compte rendus d’entretiens qualitatifs et d’articles de presse à l’aide du modèle de Lasswell, actanciel, et au moyen de l’utilisation du logiciel Tropes. À partir de l’étude du corpus portant sur l’actualité médiatique durant les campagnes électorales de 2010 à 2015, nous avons pu faire ressortir les grands axes du discours sur l’ethnicité et la problématique ethnique pour les situé au coeur des mutations sociologiques de la société guinéenne. Ces méthodes nous ont permis d’appréhender l’instrumentalisation de l’ethnicité en Guinée, le traitement médiatique dont elle fait l’objet, ainsi que les prises de positions tant politiques qu’idéologiques des sites d’information.Au final, cette recherche esquisse des propositions visant à sortir du piège ethnique en Guinée et à reconstruire la citoyenneté. Elle pourrait être utile pour les ONG spécialisées dans la prévention des conflits dans le monde, pour les chercheurs qui traiteront la question de l’ethnicité. Enfin elle pourra apporter sa pierre à l’édifice de la compréhension comme à l’orientation des débats concernant les rapports entre sciences sociales et sciences de l’information et de la communication

  • Titre traduit

    Mass media manipulation of ethnicity in West Africa : the case of Guinea Conakry


  • Résumé

    Following the example of several African countries, the ethnic manipulation became a sad reality in Guinea. But, we can say the highlight of this manipulation sees its fullfillment in 2010, during the presidential election campaign. The quite ethnic was then the thing the best shared by the political actors who instrumented objective memberships in the only purpose to mobilize the community of origin: the clientelism to which resort the various political parties is then for its peak. It is therefore a question good political ethnicity supported by the mercenaries’ politics with complicity of the « pirates » of the information.So this doctoral thesis in Science of information and communication analyzes the media construction of the ethnicity by the politics in the media and more particularly on the sites of information. The organization of this thesis is based on two parts. The first, theoretical part is dedicated to the various speculative searches and to the currents concerning our field of study. Second, empirical, is of an investigation ground. It leaned on a methodology to know the analysis of articles of sites of information through the model of Lasswell, actenciel, the use of software tropes having for objective essential to seize the contents of articles and qualitative interviews. Besides, in our study of corpus concerning current events during election campaigns from 2010 till 2015, we were able to highlight interesting results basing on the software tropes and our analysis of speech and contents. These results offer a complete vision of the sociological transformations in guinean society carrying at the heart of current events the ethnic problem in Guinea.These methods allowed us to grasp the intrumentalisation of the ethnicity in Guinean society, the media treatment of which it is the object, as well as stands so political as ideological of the sites of information.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.