Etude expérimentale de l’impact des incitations et préférences sociales sur les comportements pro-environnementaux

par Mira Toumi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Garrouste, Agnès Festré et de Nobuyuki Hanaki.

Le président du jury était Giuseppe Attanasi.

Le jury était composé de Agnès Festré, Nobuyuki Hanaki, Giuseppe Attanasi, Lisette Ibanez-Hafkamp.

Les rapporteurs étaient Giuseppe Attanasi, Lisette Ibanez-Hafkamp.


  • Résumé

    Dans un contexte de préoccupation croissante pour le défi environnemental, l'objectif de cette thèse est d'apporter quelques pistes de réflexion sur les liens entre incitations et les préférences sociales dans un contexte de choix impliquant des conséquences environnementales. Le chapitre 1 constitue une introduction générale au contexte de notre _étude. Le chapitre 2 vise à fournir un aperçu de la recherche expérimentale étudiant le comportement environnemental dans les disciplines de l'_économie et la psychologie expérimentales. Grâce à un inventaire thématique bibliographique des expériences publiées, nous indentions les principaux déterminants du comportement pro-environnemental et nous décrivons l'évolution de ces études au fil du temps. Le chapitre 3 adapte un jeu de bien public (PGG) à la question de la gestion des déchets. Poursuivant le but de réduction des émissions de gaz à effet de serre, les décideurs conçoivent différents types d'incitations pour agir sur les comportements individuels. Dans notre expérience, les acteurs doivent coopérer afin de réduire le coût du traitement du tri des déchets, ce dernier modélisé au moyen d'un taux d'imposition variable. Les résultats montrent que le conseil, la sanction et la menace de sanction augmentent considérablement la coopération, avec un effet disciplinant plus fort pour la sanction. Le chapitre 4 considère la nature de l'expression des préférences des individus. Ce chapitre étudie la relation entre les préférences sociales et la contribution attentionnelle dans un environnement pro-social. A cette fin, nous présentons une nouvelle expérience où les sujets investissent une réelle attention pour exprimer leurs préférences, puis nous comparons une incitation du type égoïste à une autre pro-sociale. Les résultats montrent que les deux incitations augmentent l'attention accordée. De plus, contrairement aux enseignements de la théorie économique standard, nous trouvons que les préférences sociales des sujets n'expliquent pas la contribution attentionnelle dans un environnement pro-social.

  • Titre traduit

    Incentives and social preferences impact on pro-environmental behavior : Insights from experimental economics


  • Résumé

    In the context of growing concern for the environmental challenge, the objective of this thesis is to bring some insights on possible links between incentives, social preferences and the environmental context. Chapter 1 is a general introduction. Chapter 2 provides a survey of the experimental research disciplines studying Pro-Environmental Behavior both in the discipline of Economics and Psychology. Thanks to a thematic inventory of the published experiments, we identify the main determinants of Pro-Environmental Behaviors investigated in economics and psychology. Moreover, we provide a statistical description of studies evolution in time. Chapter 3 adapts a public good game to waste management issue. In the context of greenhouse gases emissions reduction, policy makers design different types of incentives to act on individual behaviors. In the experiment, the players have to cooperate in order to reduce the cost of waste sorting treatment. We compare the impact of a sanctioning tax with the impact of a nudge in the form of a third party advice. Results show that advice, sanction and the threat of sanction significantly increase cooperation, with a stronger disciplinary effect for the applied sanction. Chapter 4 considers the nature of individuals' preferences expression, namely a monetary salient effort and an attentional effort. In this chapter we investigate the relation between social preferences and attentional contribution in a pro-social environment. For this purpose, we present a new experiment where subjects have to invest real attention, then we compare a selfish and prosocial incentives. The results show that both incentives increase allocated attention. Moreover, in contradiction with economic theory, we find that subjects' social preferences failed to explain attentional contribution in pro-social environments.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.