Regards, pointages, vocalisations : perception d'indices d'attention conjointe chez les enfants présentant un Trouble du Spectre de l'Autisme

par Federica Cilia

Thèse de doctorat en Psychologie du développement

Sous la direction de Luc Vandromme et de Barbara Le Driant.


  • Résumé

    Un défaut ou déficit d'attention conjointe est présent et souvent décrit dans l'autisme (e.g. Vivanti et al., 2017) qui correspond à un trouble précoce, global et sévère du développement (APA, 2013). L'objectif de cette thèse est d'étudier en quoi l'utilisation de différents indices comportementaux (regard, pointage, verbalisation, etc.) influence les capacités d'attention conjointe d'enfants présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA), et ce, selon la présence ou non du référent dans son champ visuel. Notre étude porte sur 50 enfants TSA d'âge préscolaire et scolaire qui sont appariés à deux groupes d'enfants typiques, soit sur leur âge chronologique soit sur leur âge de développement socio-communicatif. Nous avons étudié l'attention visuelle des enfants dans un contexte expérimental grâce à la technique d'eye-tracking (3 études) ainsi que dans une situation écologique où nous avons étudié la dynamique interactive entre l'enfant et l'adulte lors de la passation de l'ECSP (Guidetti & Tourette, 2009). Deux études ont ainsi pu être menées ; l'une compare les stratégies des enfants autistes et témoins, l'autre implique un suivi longitudinal d'enfants scolarisés en UEM. L'analyse des résultats a permis de mettre en évidence que le pointage (associé ou non à des verbalisations) permet aux enfants TSA de répondre à une proposition d'attention conjointe envers un référent présent ou absent de leur champ visuel alors que le regard seul n'est pas suffisamment saillant. De plus, nous avons pu montrer qu'une prise en charge précoce et intensive a un impact positif sur la dynamique interactive (augmentation des initiations, du maintien et des réponses à l'attention conjointe, des regards mutuels, de l'attention partagée, de l'utilisation du pointage et des vocalisations)


  • Résumé

    This thesis aims to study different kind of deictic bids used to refer to present or absent targets in the visual field of autism spectrum disorder (ASD) children. Joint attention is impaired (e.g. Vivanti et al., 2017) in this early, global and severe developmental disorder (APA, 2013). This research work is based, on one hand, on an experimental context and on the other hand, on an ecological situation. Fifty preschool and school children with ASD took part in the study. They were matched into two groups of typical children by chronological age and by socio-communicative developmental age. We studied visual attention impairments from 4 studies using eye-tracking. Moreover, we studied interaction between a child and an adult during ECSP (Guidetti & Tourette, 2009). The first study compares children with ASD to controls, the second compares the developmental evolution of children that were included in a special kindergarden school (UEM). The results'analysis highlight that ASD children need a combination of cues to follow someone's gaze. Pointing gesture (associated or not with verbalizations) allows them to respond to joint attention bids when the target is present or absent. Finally, we have shown that an early and intensive intervention has a positive impact on interaction (increased initiations, maintenance and responses to joint attention, mutual gaze, shared attention, use of pointing and vocalizations)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.