Etude d'ateliers scientifiques à l'université à destination d'élèves : efficacité, efficience et pertinence d'un dispositif complexe

par Soraya Noriko Uema

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Ginestié et de Alice Pedregosa.

Le président du jury était Laurence Godbert-Mouret.

Le jury était composé de Alice Pedregosa, Muriel Guedj.

Les rapporteurs étaient Silvania‏ Sousa Do Nascimento, Dimitrios Koliopoulos.


  • Résumé

    Cette thèse vise à mieux comprendre de quelle manière les ateliers scientifiques animés par des chercheurs à l’université essayent de motiver les élèves de l’école primaire au lycée à suivre une carrière scientifique universitaire. Notre défi majeur a été d’analyser ces ateliers scientifiques à une fin didactique en prenant en compte la complexité d’interactions des acteurs et leurs attentes. Ainsi, ce travail repose sur une analyse des ateliers en les considérant comme un système dynamique complexe. Nous articulons une approche qualitative qui consiste en un « noyau d’analyse complexe » d’une triangulation systémique entre le contexte, la stratégie et la production.Dans cette perspective, cette thèse apporte une réflexion sur la culture des évaluations dans le domaine de l'éducation en proposant une modélisation d’une « évaluation multiréférentielle » basée sur trois critères : l’efficacité, la pertinence et l’efficience. Pour ce faire, différents niveaux d’analyse sont proposés à partir de questionnaires et d’entretiens auprès d’élèves, de médiateurs et d’enseignants, ayant participé à des ateliers.Les résultats ont mis en évidence des décalages entre les objectifs des acteurs et les visées institutionnelles affichées pour ces ateliers. L’enjeu pour les médiateurs, les enseignants et les élèves se situe avant tout dans un registre du plaisir. En plus, les médiateurs interrogés valorisent peu leur parcours scolaire et universitaire, alors que les élèves voient avant tout le parcours du chercheur comme relevant d’une vocation.

  • Titre traduit

    Study of scientific workshops at the university for students : efficacy, effciency and relevance of a complex device


  • Résumé

    This thesis aims to better understand how scientific workshops led by researchers at the university try to motivate students from primary school to high school to pursue a university science career. Our major challenge was to analyse the scientific workshops with a didactical goal by taking into account the complexity of interactions between its actors and their expectations. As such, this work is based on a analysis of the workshops, as these are seen as a complex dynamic system. We articulate a qualitative approach consisting in a “complex core of analysis” and a systemic triangulation of the system: the context, the strategies and the production.In this perspective, this thesis reflets on the culture of assessment in education by proposing a modelisation of a “multireferencial assessment” based on three criteria: the efficacy, the relevance and the efficiency. To do that, different levels of analyses are proposed based on questionnaires and interviews of students, mediators and teachers who were engaged in workshopsThe results have especially highlighted the gap between the objectives of the workshops' participants and a those of the institutional presented for these workshops. For the mediators, the teachers and the students, these workshops are primarily meant to enjoy the activities. More, mediators who took part in the study express little interest in showing a positive view of their own academic background and their career, whereas students see, before anything else, researchers’ career as a vocation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.