La Disparition de Georges Perec : la contrainte oulipienne et ses vertus

par Yû Maeyama

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises. Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Dominique Rabaté.

Soutenue le 13-01-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langue, littérature, image : civilisation et sciences humaines (domaines anglophone, francophone et d'Asie orientale) (Paris) , en partenariat avec Centre d'étude et de recherche interdisciplinaire de l'UFR LAC (Paris) (laboratoire) et de Université Paris Diderot - Paris 7 (établissement de préparation) .

Le président du jury était Claude Burgelin.

Le jury était composé de Dominique Rabaté, Claude Burgelin, Jan Baetens, Christelle Reggiani.

Les rapporteurs étaient Jan Baetens, Christelle Reggiani.


  • Résumé

    Centrée sur la matérialité de la contrainte littéraire en tant que programme heuristique, cette thèse propose une analyse de cinq thèmes majeurs de La Disparition de Georges Perec : celui du travail « artisanal » régi par des règles conscientes, s’opposant aux explorations dadaïstes et surréalistes du hasard ou de l’inconscient ; celui de la dignité accordée au ludique, voire au « gratuit », dans le droit fil de la pensée pataphysique ; l’introduction volontaire d’erreurs dans l’application de la contrainte, autrement dit du « clinamen », dont il n’est pas juste de faire remonter l’origine, ainsi qu’on le dit souvent, à La Vie mode d’emploi ; la genèse de La Disparition, éclairant l’élaboration lipogrammatique à partir de l’écriture de soi ; l’application « sociologique » de la contrainte, enfin, dont la fonction heuristique se réoriente vers l’exploration du monde, dans le cadre de nouvelles tentatives de Perec étroitement liées aux recherches alphabétiques du roman sans e. Nous établirons ainsi une comparaison entre La Disparition et d’autres œuvres ou projets perecquiens, et introduirons une perspective historique fondée sur une réflexion sur plusieurs mouvements d’avant-garde du vingtième-siècle (Dada, Surréalisme, Internationale Situationniste, Tel Quel, etc.), pour démontrer l’originalité de ce roman fondé sur les principes de l’Oulipo

  • Titre traduit

    Georges Perec's A Void : Oulipian constraint and its virtues


  • Résumé

    Focusing on materiality of literary constraint as a heuristic program, the following dissertation offers an analysis of five major themes of Georges Perec’s A Void: the notion of “craftsmanship” governed by conscious rules, as opposed to Dadaist and surrealist explorations of chance or of the unconscious; the dignity granted to playfulness, even to “gratuitousness”, in line with pataphysical thought; the voluntary introduction of errors in the application of constraints, in other words the “clinamen”, whose origin is often mistakenly located in Life A User’s Manual; the genesis of A Void, whose study will shed new light on the link between lipogrammatic constraint and the writing of the self; lastly, the “sociological” application of constraint, whose heuristic function is reoriented towards the exploration of the world, in the context of Perec’s later experiments, which derive from the alphabetical structure of the novel without e. In this way, we will compare A Void with other Perecquian works and projects and introduce a historical perspective based on a reflection on several avant-garde movements of the twentieth century (Dada, Surrealism, Situationist International, Tel Quel, etc.), in order to demonstrate the radical originality of this novel based on the principles of the Oulipo

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.