Les figures de solitaires dans l’œuvre d’Albert Camus

par Takumi Sasaki

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises. Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Dominique Rabaté.

Le président du jury était Carine Trévisan.

Le jury était composé de Dominique Rabaté, Carine Trévisan, Michel Jarrety, Éric Bordas, Jeanyves Guérin.

Les rapporteurs étaient Michel Jarrety, Éric Bordas.


  • Résumé

    L'objectif de cette étude consiste à synthétiser les figures de solitaires chez Albert Camus. Ses personnages, ainsi que l'auteur, se tiennent souvent à distance d'autrui et s'enferment dans un espace clos. En comparant ces personnages solitaires aux images que Camus nous présente à propos de la création, nous montrons, dans un premier temps, que la solitude concerne les racines de son activité créatrice et la naissance de la narration dans son œuvre. Malgré leur nécessité de solitude, ses personnages espèrent, en même temps, établir un contact humain. Il est possible de trouver, dans leur dilemme, les deux aspects de la solitude : l'aspect fermé et oppressif qui les conduit littéralement à l'isolement, et l'aspect ouvert et libérateur qui leur sert à prendre conscience de l'existence d'autres solitaires et à former une collectivité. Chez Camus, ce sont les artistes qui jouent un rôle de pont, permettant ainsi que les solitaires agissent pour la solidarité. En portant notre attention sur ces deux aspects, nous cherchons ensuite l'existence d'une nouvelle relation entre la solitude et la solidarité, et réfléchissons également sur la communauté qui unit les solitaires chez Camus. Nous analysons enfin « la pensée de midi » qu'il atteint après de longues considérations sur l'absurde et la révolte, du point de vue des attitudes que les solitaires ont en face de diverses frontières.

  • Titre traduit

    The figures of solitaries in the works of Albert Camus


  • Résumé

    The purpose of this study consists in synthesizing the figures of solitaires in Albert Camus. His characters, as well as the author, often distance themselves from others and confine themselves to a closed space. By comparing these characters with images which Camus have about the creation, we try to show, at first, that the solitude concerns the roots of his creative activity and the birth of the narration in his works. Despite their need for solitude, Camus’s characters hope to establish human contact at the same time. It is possible to find, in their dilemma, the two aspects of the solitude : the closed and oppressive aspect which literally leads them to isolation, and the open and liberating one which help them to be conscious of other solitaires and to form a community. And in his works, it is artists that act as a mediator, allowing solitaires to act for solidarity. By looking at these two aspects, we try to find a new relationship between the solitude and the solidarity, and also think about Camus’s community which bring solitaires closer to each other. We finally analyze “The thought on Midday” which he reaches after long considerations of the Absurd and the Rebellion, from a point of view of attitudes when solitaires face different frontiers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.