The reform complexities of the irrigation water system in Egypt : institutional change and socioeconomic constraints

par Marie Edward

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Changement social et mutations économiques

Sous la direction de Yorgos Rizopoulos.

Le président du jury était Pascal Petit.

Le jury était composé de Yorgos Rizopoulos, Pascal Petit, Claude Ménard, François Molle, Jean-Paul Billaud, Ulrike Schuerkens.

Les rapporteurs étaient Claude Ménard, François Molle.

  • Titre traduit

    Les complexités de la réforme du système d'irrigation en Égypte : Changement institutionnel et contraintes socioéconomiques


  • Résumé

    La gestion de l‘eau d’irrigation en Egypte repose sur un cadre institutionnel centralement défini intégrant les parties concernées, y compris les acteurs informels au niveau local. Ce cadre régi la répartition des ressources en eau et la façon dont les différents acteurs contribuent collectivement aux mécanismes de gestion. En raison de plusieurs contraintes, telles que la mauvaise qualité et la pénurie d’eau, les iniquités au niveau de la distribution et le faible recouvrement des coûts, l’approche collective a été progressivement remplacée par des actions plus individualistes qui mènent à des conflits d’intérêts. Cette situation appelle à une réforme du cadre institutionnel existant. Les solutions adaptatives mises en place par les usagers qui tentent à surmonter les défis sont une forme de changement. En parallèle, les réformes promues par le gouvernement favorisent une approche participative à travers la création d’organisations des usagers (WUOs). Cette formalisation des acteurs informels est motivée par l’idée que l’effort collectif d’un groupe ayant des intérêts communs et agissant selon des règles et normes mutuellement acceptées permettrait de renforcer leur participation dans la gestion. Le résultat serait une distribution plus équitable de l’eau et une meilleure opération et maintenance des systèmes d’irrigation. Or, bien que les WUOs puissent être considérées comme des structures appropriées pour restaurer l’action collective et améliorer la gestion au niveau local, certains défis institutionnels, financiers et structurels affaiblissent leurs opérations et leur capacité à répondre aux intérêts des parties prenantes, ce qui rend leur soutenabilité incertaine


  • Résumé

    The irrigation water sector in Egypt relies on a well-defined central management framework, the integrated role of the different concerned stakeholders, including the local-level informal actors, and on how the water users perceive the value of their water resources and collectively contribute to the management mechanism. With the rising complexities, namely, poor quality, water shortage, unfair distribution and poor cost recovery, the collective approach has been progressively replaced by more individualistic actions that lead to conflicts of interest and calls for reforms. Adaptive solutions are a form of change among the water users who seek to cope with the challenges they face. Another form is a government-driven reform that supports the participatory approach through the establishment of Water Users Organizations (WUOs). The rationale behind this formalization of the informal actors is that when collective efforts of a particular group who holds common interests and is functioning under mutually accepted and compelled set of norms and rules, it is believed that it becomes more feasible to raise their level of participation in the management process. They would hence contribute to realizing more equitable water allocation and distribution and better operation and maintenance of the irrigation systems. Although the WUOs can be viewed as suitable settings for restoring collective action and improving the management at the local level, a number of institutional, financial and structural challenges hinder their functions and their capacity in meeting the interests of the concerned stakeholders and hence render their sustainability uncertain

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.