De l'identité personnelle à l'authenticité : entre représentation et mimétisme

par Julia de Funès

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Maria Michela Marzano.

Soutenue le 13-11-2017

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris ; 1994-2019) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de CERLIS - Centre de recherche sur les liens sociaux - UMR 8070 / CERLIS - UMR 8070 (laboratoire) .

Le président du jury était Charles Ramond.

Le jury était composé de Maria Michela Marzano, Charles Ramond, Fabienne Brugère, Frédéric Worms.

Les rapporteurs étaient Fabienne Brugère, Frédéric Worms.


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de penser la légitimité philosophique du concept d'authenticité et les moyens de parvenir au « moi » véritable. Les questions qui sous-tendent notre approche sont les suivantes : pourquoi l'authenticité est-elle devenue la valeur contemporaine majeure ? Quelles réponses sont actuellement proposées dans la quête de soi ? L'authenticité a-t-elle une quelconque valeur philosophique ? Le « moi » véritable existe-t-il ? Comment ne pas faire de la question de l'authenticité (qui suis-je vraiment ?) une question d'identité personnelle (que suis-je ?) ? Enfin, comment parvenir au « moi » véritable ? L'enjeu s'avère triple : 1/ élaborer un questionnement sur la possibilité même d'un « moi » véritable ; 2/ replacer cette question dans le champ des théories de l'identité personnelle ; 3/ traiter l'authenticité comme étant à la fois représentative et mimétique, et envisager ainsi de manière renouvelée la question du rapport à soi-même. En concevant l'authenticité comme une représentation mimétique, nous verrons qu'elle parvient à résister aux menaces dissolvantes du « moi » tout en échappant aux apories substantialistes. Pour traiter ces questions, ce travail philosophique mobilise les points de vue à la fois philosophiques et littéraires.

  • Titre traduit

    From personal identity to authenticity : between representation and mimetism


  • Résumé

    This thesis aims to ponder over the philosophical concept of authenticity and the means to reach the true self. The queries underpinning this approach are as follows: why has authenticity become the mainstream contemporary value? What answers are currently suggested concerning the quest for the self? Has authenticity any philosophical value? Does the true self exist? How can we manage not to turn the query about authenticity (who am I really?) into a query about personal identity (what am I?). Finally, how can we reach the true self? The issue is threefold: 1. Work out a questioning about the actual possibility of a true self. 2. Put this question back in the sphere of the theories about personal identity. 3. Regard authenticity as being both representative and mimetic and thus, consider the question of the relation to oneself in a new way. By viewing authenticity as a mimetic representation, we will find out that it can stand up to the dissolving threats of the self and overcome substantialist aporia. To deal with these questions, this philosophical work uses literary as well as philosophical viewpoints.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.