Victor Petrovitch Astafiev, un écrivain ruraliste ?

par Jean-François Rousselet

Thèse de doctorat en Etudes slaves

Sous la direction de Évelyne Enderlein.

Le président du jury était Catherine Géry.

Le jury était composé de Mikhail Borisovitch Meïlakh.

Les rapporteurs étaient Catherine Géry, Isabelle Després.


  • Résumé

    Cette thèse présente la première monographie française sur le grand écrivain russe et sibérien Victor Astafiev. Peu traduite en français, son œuvre importante (15 volumes) est généralement considérée par la critique comme s’inscrivant dans la veine de la prose rurale qui se développa en Russie à partir des années 70. Cependant, la biographie de l’écrivain et la multiplicité des thèmes qu’il aborde (société, guerre, musique, sons et nature) impose une remise en question de cette interprétation. L’auteur de la thèse s’attache à analyser finement les textes mis en contexte, à étudier l’évolution et la spécificité linguistique de leur écriture pour situer Astafiev dans la tradition de la grande littérature russe et faire apparaitre la profondeur et l’actualité de ses écrits. Le volume II livre une série de traductions inédites, annotées et commentées, ainsi que les versions reconstituées de chansons dont les textes révèlent un trésor de la culture populaire de l’époque.

  • Titre traduit

    Viktor Petrovich Astafiev, a Village Prose writer ?


  • Résumé

    This thesis presents the first French monograph on the great Russian and Siberian writer, Viktor Petrovich Astafiev. His important work (15 volumes), little-translated into French, is generally praised by critics as taking place within the same framework of the Village Prose, which started growing in Russia from the seventies onwards. However, the biography of the writer and the multiple themes which he takes up (society, war, music, sounds and nature) call into question this interpretation. The thesis author attempts to carry out a shrewd analysis of the texts placed within their context and to study the linguistic development as well as the specificity of Astafiev writings in order to situate him in the tradition of the great Russian literature and to highlight the depth and the topicality of his work. The second volume delivers a whole series of unpublished translations, duly annotated and commented as well as restored versions of songs, the texts of which reveal a treasure of the popular culture in the context of that time.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.