Les traductions françaises de l'espagnol et le marché du livre (1600-1660) : enquête sur une pratique d'écriture

par Aurore Schoenecker

Thèse de doctorat en Langues et littératures

Sous la direction de Isabelle Pantin.

Soutenue le 09-12-2017

à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences (Paris) , en partenariat avec Institut d'histoire moderne et contemporaine (Paris) (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) .


  • Résumé

    L’influence littéraire exercée par l'Espagne du Siècle d’or sur la France du premier XVIIe siècle est liée à un ample mouvement éditorial. Cette thèse, qui associe histoire du livre et histoire littéraire, étudie les traductions françaises de textes espagnols qui ont circulé en France entre 1600 et 1660 – traductions qui concernent des textes de toute nature (religieux, littéraires, scientifiques, techniques...). Pour évaluer l’ampleur de ce mouvement éditorial, une enquête bibliométrique est d’abord réalisée. Elle permet de reconstituer l’histoire de cette diffusion par l’imprimé. On identifie les principaux foyers de production et on examine la production des officines de librairie engagées dans ce marché. L’analyse se porte ensuite sur l’activité de traduction elle-même, dans la diversité de ses pratiques. Les profils des principaux traducteurs d’espagnol en français sont distingués : le traducteur professionnel, l’amateur éclairé, l’imprimeur, le religieux, le médecin etc. Une attention particulière est accordée aux hommes de lettres qui tentent de concilier un travail de plume mal considéré avec leurs ambitions littéraires. Les pratiques des traducteurs sont enfin cernées par l’analyse des textes et de leur « mise en livre », en comparant différentes traductions (concurrentes ou successives) d’un même texte. Les motivations diverses de ces versions et la spécificité de chaque projet d’écriture et de publication sont ainsi cernées. Portant sur un large pan de la production écrite en français souvent délaissé par l'histoire littéraire, ce travail sur la pénétration de la culture espagnole en France et sur le monde des traducteurs interroge aussi la relation entre écriture et publication, et sur le rôle de « l’éditorial » dans la construction de l’autorité littéraire.

  • Titre traduit

    French translations of spanish texts and the book market (1600-1660)


  • Résumé

    The literary influence exercised by Golden Age Spain on France in the first half of the 17th century is related to a very considerable mass of editorial activity. This thesis, which combines the history of the book and literary history, studies French translations of Spanish texts which circulated in France between 1600 and 1660 - translations concerning texts of all kinds (religious, literary, scientific, technical, etc.).In order to evaluate this editorial activity, a bibliometric enquiry must first be carried out. This enquiry allows us to reconstitute the history of of the circulation of this material in print. The principal centres of production are identified and the production of the workshops of the booksellers’ operating in this market are examined. The analysis then shifts to the activity of translation itself, in all its diversity. The profiles of the different principal translators from Spanish to French are laid out: the professional translator, the enlightened amateur, the printer, the cleric, the physician, etc. Particular attention is paid to men of letters who attempt to conciliate what is perceived as lowly hackwork with their literary ambitions. Finally, the translators’ practices themselves are the object of study, through comparison, using textual analysis as well as examining questions of format and layout, of different (concurrent or successive) translations of the same text. Account is thus made of the diverse motivations of these versions and the specificity of each writing project and publication. Taking as its base a large swathe of writing produced in French often neglected by literary history, this study of the penetration of Spanish culture in France and of the world of translators looks anew at the relation between writing and publication, as well as at the editorial role in the construction of literary legitimacy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Paris Sciences et Lettres. Thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.