Les enfants de la République : les protagonistes "beurs" face au nouveau Bildungsroman : dynamiques d'inclusion et d'exclusion des jeunes dans les romans d'Azouz Begag, de Farida Belghoul et de Leïla Sebbar.

par Melinda Mod

Thèse de doctorat en Études du genre

Sous la direction de Nadia Setti.

Soutenue le 01-06-2017

à Paris 8 , dans le cadre de École doctorale Pratiques et théories du sens (Saint-Denis, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris-GTM (équipe de recherche) .

Le président du jury était Marta Segarra.

Le jury était composé de Alec Gordon Hargreaves, Nacira Guénif Souilamas.

Les rapporteurs étaient Michel Laronde, Violaine Houdart-Merot.


  • Résumé

    A l'intersection de la littérature comparée, des études de genre et des études postcoloniales, cette thèse vise à étudier le renouveau du Bildungsroman chez trois auteurs français contemporains : Azouz Begag, Farida Belghoul et Leïla Sebbar. Ce travail s'intéresse aux modalités des tensions sociales dont les protagonistes font l'expérience pendant leurs interactions avec la société dominante. Nous nous efforçons de comprendre comment ces trois auteurs déplacent les conventions du genre littéraire du Bildungsroman traditionnel pour négocier les obstacles sociaux qu’ils rencontrent et pour ménager des espaces limitrophes vivables dans et au-delà des espaces imposés par la société. La première partie de notre travail s'attache à reconsidérer les voies d'analyse traditionnelles de la « littérature beur », corpus dont font partie les romans des trois auteurs. La deuxième partie explore la façon dont ces textes renouvellent le genre du Bildungsroman notamment en problématisant l’expérience des jeunes personnages principaux de parents immigrés algériens dans la société française. L'acte de nommer et la dichotomie école-famille constituent les voies d'entrée principales dans l'analyse des romans. La troisième partie se focalise sur les stratégies textuelles et narratives par lesquelles les trois auteurs mettent en scène l'inscription des corps vus comme étrangers dans les espaces publics de la Métropole et par lesquelles ils proposent de nouvelles narrations pour inscrire l’expérience postcoloniale des jeunes protagonistes dans l’écriture. L'ironie, la subversion du regard et l'appropriation des espaces transitoires et limitrophes se trouvent ainsi au centre de notre analyse.

  • Titre traduit

    The Children of the Republic : the Protagonists « beurs » Facing the New Bildungsroman : dynamics of Inclusion and Exclusion of the Young in the Novels of Azouz Begag, Farida Belghoul and Leïla Sebbar


  • Résumé

    At the intersection of comparative literature, gender studies and postcolonial studies, this dissertation aims to study the renewal of the Bildungsroman in the novels of three contemporary French authors: Azouz Begag, Farida Belghoul and Leïla Sebbar. This work focuses on how the novels of the three writers express the social tensions the young protagonists are subjected to during their interactions with the dominant society. We strive to analyze how the conventions of the literary genre of the traditional Bildungsroman shift subtly in order to inscribe the social barriers in the textual body of literature and to propose border zones in place of the dominant society as living spaces. The first part of our work seeks to reconsider the traditional avenues of the analysis of littérature beur, the corpus of which the three authors belong to. The second part tackles the renewal of the genre of the Bildungsroman in these texts by in particular problematizing the presence of these young protagonists of Algerian immigrant descent in the French society. The act of naming and the dichotomy of school and family constitute the main entry point in the analysis of the novels. The third part concentrates on the textual and narrative strategies by which the three authors realize the inscription of bodies seen as foreign in the public spaces of the Métropole and by which they propose new narratives to set in writing the postcolonial experience of the young protagonists. The irony, the subversive gaze and the appropriation of transitory and border zones lie at the center of our analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.