Le jazz symphonique. Harmonie et spatialité

par Carine Bonnefoy

Thèse de doctorat en Musique : recherche et pratique

Sous la direction de Jean-Marc Chouvel.

Le président du jury était Antonio Lai.

Le jury était composé de Jean-François Boukobza, Gérard Assayag, Martial Solal.


  • Résumé

    Cette recherche, en lien avec mes activités de pianiste, compositrice et chef d’orchestre, porte sur l’élaboration de l’œuvre de jazz symphonique. Le jazz symphonique a représenté un hybride musical et un terrain de recherche autour de l’espace sonore de l'orchestre. Il a été à bien des égards un précurseur dans l’exploration des possibilités pour créer une musique dans laquelle les approches et les préoccupations jazz et savantes entraient dans une dialectique productive. Le geste d’écriture qu'il a privilégié intègre alors la palette instrumentale comme un révélateur fondamental des structures musicales. Le compositeur élabore un processus musical qui permet au matériau de s’exprimer, de déployer ses potentialités expressives et perceptives par l’appréhension de l’espace orchestral. Identifier et comprendre les stratégies d’écoute que le compositeur destine à l’auditeur et la manière dont il potentialise la signification des éléments constitutifs de l’œuvre représentent un des principaux enjeux de la recherche.

  • Titre traduit

    The symphonic jazz. Harmony and spatiality


  • Résumé

    This research relates to my pursuits as a pianist, composer and conductor, and concerns the development of the art of symphonic jazz. Symphonic jazz has represented a musical hybrid and a field of research around the soundscape of the orchestra. In many ways, it has been a forerunner in exploring the possibilities for creating music in which jazz and scholarly approaches and inquiries had entered into a productive dialectic. Hence the favoured approach to writing now integrates a variety of instruments as a fundamental revealer of musical structures. The composer creates a musical process that allows the material to express itself and spread its expressive and perceptive potential through comprehension of the orchestral space. Identifying and understanding the composer’s listening strategies for the listener, as well as the way he increases the meaning of the elements constituting the work is one of the main subjects of research.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.