Une approche transnationale des écritures des femmes ottomanes et françaises (européennes) au 19ème et au début du 20ème siècle

par Senem Timuroglu

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Sophie Basch.

Soutenue le 15-12-2017

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Alexandre Toumarkine.

Le jury était composé de Timur Muhiddin, Nüket Esen.


  • Résumé

    Dans la présente étude intitulée « Une approche transnationale des écritures des femmes ottomanes et françaises (européennes) au 19ème et au début du 20ème siècle » nous avons étudié les ouvrages et œuvres de femmes ottomanes et européennes autour de l’image du « harem » avec une approche transnationale féministe. La revendication de la thèse est que l’on ne peut ni parler d’une seule image du harem ni d’un type de récit de harem de femme ottomane, anglaise ou française. En replaçant ces ouvrages, classés dans la catégorie de « littérature de harem » au rang de la littérature mondiale, nous avons observé les différentes manières d’appréhender la lutte pour la libération de la condition féminine des femmes ottomanes comme autant de témoignages différents. D’autre part, nous avons mis en évidence, les interactions et la solidarité que les femmes féministes ottomanes et européennes ont mis en place, malgré les différences, de race, langue et religion pour leur lutte pour la condition féminine, dans un commun état d’esprit lié aux revendications de leur genre, du 19ème siècle au début du 20ème siècle.

  • Titre traduit

    A Transnational Approach to Literatures of Ottoman and French (European) Women Writers of 19th and Early 20th Centuries


  • Résumé

    In this manuscript titled « A Transnational Approach to Literatures of Ottoman and French (European) Women Writers of 19th and Early 20th Centuries » works of Ottoman and European women writers gathered around the image of « harem » are explored with a comparative and transnational feminist method. Their work is analyzed in a non-Eurocentric, transnational, multi-cultural and multi- lingual, global and systematic perspective divorced from discourses of male hegemony. The central argument of this manuscript is that there are multiple images for the East and hardly any type of European women’s narrative can serve as a prototype. In this study, narratives piled under the category « harem literature » are evaluated as part of the greater World Literature and arenas for contrasting testmonies of Ottoman Women’s Liberation Movement. Moreover, solidarity and interaction developed among Ottoman and European women are noted who had common gender-related problems next to differences due ethnicity, language and religion, in the 19th and early 20th centuries.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 14-12-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.