L'artiste comme stratège : topographie de l'art contemporain à Paris au début du XXIe siècle

par Julio Velasco lugo

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Olga Kisseleva.

Soutenue le 03-07-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Arts plastiques, esthétique et sciences de l'art (Paris) , en partenariat avec Institut ACTE (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ali Akay.

Le jury était composé de Olga Kisseleva, Isabelle Rieusset-Lemarié.

Les rapporteurs étaient Khaldoun Zreik.


  • Résumé

    Ce travail aborde la question des lieux d'art non pas, comme c'est souvent le cas, pour leurs répercussions sur leur voisinage, mais pour leur apport à la création plastique elle-même. Dans sa première partie sont précisés les termes de la recherche : le mot "stratégie" à la fois dans le contexte artistique et dans d'autres contextes ; les "quartiers d'art" selon leur usage: création, exhibition et habitation ; les "gens de l'art", considérés comme le groupe qui crée, conceptuellement, l'œuvre d'art. La deuxième partie présente, en plus d'une synthèse historique, six territoires de l'art contemporain : le Fbg Saint-Denis (Paris), qui constitue la colonne vertébrale de ce travail, la Macarena (Bogota), San Telmo (Buenos Aires), Belleville (Paris), le Red Hook (New York) et la ville de Berlin. La troisième partie analyse le travail individuel de sept personnalité de l'art ayant habité le Fbg Saint-Denis depuis l'année 2000 : Nathalie Heinich, Nicolas Bourriaud, Jean-Philippe Antoine, Thomas Hirschhorn, Esther Shalev-Gerz, Pierre Huyghe et Olga Kisseleva. La dernière partie relie cette recherche avec l'œuvre de son auteur. La conclusion met en évidence une série d'hypothèses qui se dégagent de cette étude : les lieux d'art comme instrument d'identification des différents groupes œuvrant dans l'art ; la notion de débat comme forme de stratégie, avec un niveau interne (qui participe et à quel titre) et un niveau global (le rôle de l'art dans la société) ; les artistes considérés non pas comme une catégorie socio-professionnelle, mais comme "produits" de chaque groupe social ; l'art comme une forme de participation à un territoire commun plus que comme un espace en soi.

  • Titre traduit

    The artist as a strategist : topography of contemporay art in Paris at the beginning of the 21st century


  • Résumé

    This work concerns the question of art territories, but not, as is often the case, for their repercussions on their neighbourhood, but for their contribution to the plastic creation itself. In the first part, the terms of the research are defined: the word "strategy" in the artistic context as well as in other contexts; the "art districts". according to their use: creation, exhibition and residence; the "people of art", considered as the group that creates, conceptually the artwork. The second part presents, in addition to a historical synthesis, six territories of contemporary art: Faubourg Saint-Denis (Paris). which is the backbone of this work, Macarena (Bogota), San Telmo (Buenos Aires), Belleville (Paris), the Red Hook (New York) and the city of Berlin. The third part analyses the individual work of seven contemporary art personalities who lived in Faubourg Saint­Denis since 2000: Nathalie Heinich, Nicolas Bourriaud, Jean-Philippe Antoine, Thomas Hirschhorn, Esther Shalev-Gerz, Pierre Huyghe and Olga Kisseleva. The last part links this research with the work of its author. The conclusion highlights a series of hypotheses emerging from this study: places of art as an instrument of identification of the different groups working in art; the notion of "debate" as a form of strategy, with an internal level (who participates and in what capacity) and a global level (the role of art in society); artists considered not as a socio-professional category, but as "products" of every social group; art as a form of participation in a common territory more than as a self-space.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.