Marché russe des modes françaises en 1700-1825 : jeux politiques, acteurs, produits, contrebande

par Anastasia Bogomolova

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Dominique Margairaz.

Le président du jury était Marie-Pierre Rey.

Le jury était composé de Dominique Margairaz, Marie-Pierre Rey, Pierrick Pourchasse, Pierre Gervais.

Les rapporteurs étaient Pierrick Pourchasse, Pierre Gervais.


  • Résumé

    L'enjeu de l'étude est de saisir l'organisation du marché russe des modes françaises au XVIIIe-XIXe siècles, d'analyser son évolution et les facteurs dont il est tributaire. Créée artificiellement par les lois vestimentaires de Pierre le Grand, la demande pour les toilettes européennes devient naturelle dans le contexte de la gallomanie. Cependant, la consommation reste principalement étroite et aristocratique en raison de la valeur élevée des produits de mode importés. Pour les fabricants français, la Russie représente un débouché incontournable qui consomme une partie importante des soieries et autres articles de mode. Le marché russe ne se résume pas aux exportations directes indiquées dans statistiques qui sous-estiment son importance, il englobe également un vaste trafic indirect qui transite via l'Allemagne, mais aussi les flux illégaux. L'importation considérable des marchandises françaises de luxe contredit les intérêts des autorités russes qui s'efforcent de la contrôler afin de stimuler les industries nationales. Le marché évolue sous l'impact de la politique douanière protectionniste de l'Empire russe et les guerres qui le rendent instable, en particulier pour les fabricants et les commerçants. Si les échanges sont régulièrement perturbés, ils ne se rompent pas. Les liens entre les fabricants français et les consommateurs russes se révèlent plus forts que les contraintes législatives et les conflits internationaux. L'adaptation du marché russe aux circonstances défavorables passe par la mise en place de nouveaux circuits, légaux ou illicites qui permettent de faire triompher les lois de l'offre et de la demande.

  • Titre traduit

    Russian market of French fashion goods in 1700-1825 : political games, actors, products, smuggling


  • Résumé

    The main purpose of this study is to determine the organisation of the Russian market of French fashion in the XVlllth-XIXth centuries, to analyse its development and the factors that influence it. First created artificially by Peter the Great's decrees on dress, the demand for the European outfits becomes natural in the context of gallomania. However, the consumption is mainly narrow and aristocratic because of the high cost of the imported fashion goods. Russia represents an important outlet for the French manufacturer as it consumes a large part of silk and other fashion products. The Russian market is not limited to the direct exports shown in the statistics which underestimate its importance, it also involves a big traffic that transits via Germany, and the illicit flows. The imports of French luxury goods contradict the interests of the Russian authorities that try to control them in order to stimulate the national industries. The market develops under the influence of the protectionist customs policy of Russian Empire and the wars that make it unstable, especially for the manufacturers and merchants. Despite the fact that the exchanges are often disrupted, they never stop. The links between the French manufacturers and the Russian consumers have turned to be stronger than the legislative compulsions and international conflicts. The adaptation of the Russian market to the difficult circumstances takes place through the appearance of new trade channels, both legal and illegal that make the laws of offer and demand triumph.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (466 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 433-460. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Centre de recherches sur l'histoire des slaves. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 150
  • Bibliothèque : Institut d'histoire économique et sociale. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1479
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.