La peinture religieuse dans les "Cabinets d'amateurs" anversois de la première moitié du XVIIème siècle : combinaison d'images et construction de discours

par Esther Samouelian

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Colette Nativel.

Soutenue le 02-12-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Histoire de l'art (Paris) , en partenariat avec Histoire culturelle et sociale de l'art (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Sophie Raux.

Le jury était composé de Colette Nativel, Michel Weemans.

Les rapporteurs étaient Maurice Brock.


  • Résumé

    La thèse interroge la place de la peinture religieuse dans le nouveau genre métapictural du «Cabinet d'amateurs», inventé à Anvers au début du XVIIème siècle par Frans Francken II. Les «Cabinets d'amateurs» anversois ont été considérés jusqu'à présent comme le reflet du collectionnisme et donc du goût de l'époque; on y a vu en même temps l'expression des idées de la Contre-Réforme et, dans une moindre mesure, de la culture humaniste dans les Pays-Bas méridionaux. Cette approche socio-culturelle globale ne saisit pas la diversité des Cabinets et leur spécificité ; la visée de ces tableaux est finalement autre. Sous l'aspect d'une représentation de collection, cette réunion de tableaux et d'objets divers aboutit à l'élaboration d'un discours consacré à un thème d'ordre éthique ou épistémologique. De multiples liens s'instaurent au sein des «Cabinets d'amateurs» entre les tableaux restitués et même entre les tableaux et les objets, liens qui font naître une grande cohérence interne, cachée sous l'apparent désordre. Des rapports fondés sur l'analogie ou l'antithèse sont établis entre les œuvres que le spectateur est appelé à déceler. Les nouvelles identifications d'œuvres que nous avons pu apporter confirment la présence d'un thème qui coordonne l'ensemble d'un Cabinet d'amateurs. L'étude porte sur les «Cabinets d'amateurs» de Frans Francken II et de son frère Hieronymus, puis sur ceux de Cornelis De Baellieur. Tous ces Cabinets sont constitués de tableaux authentiques et suivent le principe d'ordonnancement autour d'un thème. Nous avons posé cette même question de la cohérence interne concernant les célèbres compositions de Willem Van Haecht et tenté d'y apporter une première réponse.

  • Titre traduit

    Religious pictures in Antwerp gallery paintings from the first half of the seventeeth century : combining images and constructiong discourse


  • Résumé

    The thesis questions the place of religious pictures in the new metapictural genre of gallery paintings invented by Frans Francken II in Antwerp at the beginning of the seventeenth century. Antwerp gallery paintings have been considered so far as reflecting collecting practices and the taste at that time. They have also been understood as the expression of the ideas of the Counter­Reformation and, to a lesser extent, the humanistic culture in the Low Countries. This global socio­cultural approach does not grasp the diversity and specificity of gallery paintings, the aim of these paintings is definitely another one. Looking like an image of a collection this combination of paintings and diverse objects leads to the construction of a discourse dedicated to an ethical or epistemological theme. Various links can be observed in gallery paintings between the reproduced pictures and even between the pictures and the objects, links which bring forth a strong internal coherence, hidden under apparent disorder. Relationships based on analogy or antithesis are established between the works of art which the beholder is invited to find out. Newly identified works confirm the presence of a theme which coordinates a gallery painting as a whole. My study is devoted to the gallery paintings by Frans Francken II and his brother Hieronymus, further those by Cornelis De Baellieur. All these gallery paintings contain existent paintings and follow the principle of organization according to a theme. My study also puts the question of internal coherence concerning the famous compositions by Willem van Haecht and tries to give a first answer to it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.