Les machines de siège romaines : restitution virtuelle, contextualisation et médiation

par Karim Sammour

Thèse de doctorat en Langues et litteratures anciennes

Sous la direction de Philippe Fleury.

Le président du jury était Louis Callebat.

Le jury était composé de Philippe Fleury, Jean-Pierre Adam, Marie-Thérèse Cam, Jean-Claude Golvin, Carmelo G. Malacrino.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Adam, Marie-Thérèse Cam.


  • Résumé

    La présente recherche s'intéresse à la compréhension de quelques aspects particuliers de la poliorcétique romaine et aux moyens de transmettre ces résultats à un public, qu’il soit spécialisé ou non. Nombreuses sont les sources qui n’ont pas été exploitées dans l’historiographie ancienne et récente, qu’il s’agisse de récits, de poèmes, et même de certaines informations présentes dans les textes techniques. L’analyse exhaustive de ces sources anciennes entre le Ier siècle a.C. et le IVe siècle p.C. permet de considérer chaque problématique liée aux machines de siège romaines afin d’en obtenir une compréhension qui soit la plus complète possible. La restitution virtuelle de plusieurs machinae décrites avec précision permet d’obtenir des hypothèses expérimentales des principaux engins de siège et d’en déduire des corollaires sur les plans physiques, logistiques et stratégiques. La prise en compte du contexte de fonctionnement des machines s’inscrit dans une approche globale, méthode inhérente à l’Histoire des techniques. Cette méthodologie scientifique contribue à un développement parallèle des solutions de médiation scientifique permettant à tous d’accéder et de réfléchir aux problématiques abordées.

  • Titre traduit

    Roman Siege Machines : virtual restitution, Contextualisation and mediation


  • Résumé

    This research focuses on some particular aspects of Roman Siege Warfare and on solutions to transmit these results to an expert or non-expert public. There are many unstudied historical sources in the ancient and recent historiography, either narrative sources, poems or even some details from technical texts. An exhaustive analysis of those sources, dated between the first century BC to the fourth century AD, allows us to consider each problematic related to Roman siege machines in order to acquire an understanding as complete as possible. The virtual restitution of several well described machinae allows us to formulate experimental hypotheses of the main siege engines and to infer physical, logistical and strategic corollaries. By taking into account the operating context of the machines, we subscribe to an overall approach, the specific method of Technical history. This scientific methodology enables a parallel reflection about scientific mediation solutions, allowing everyone to access and give thought to the developed problematic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Les machines de siège romaines : restitution virtuelle, contextualisation et médiation


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Les machines de siège romaines : restitution virtuelle, contextualisation et médiation
  • Détails : 2 vol. (406, 860 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.