Amélioration des connaissances sur les épidémies d’arboviroses en Nouvelle-Calédonie et dans la région Pacifique : importance du vecteur régional Aedes aegypti.

par Elodie Calvez

Thèse de doctorat en Biologie des organismes

Sous la direction de Myrielle Dupont.

Le président du jury était Didier Fontenille.

Le jury était composé de Myrielle Dupont, Didier Fontenille, Louis Lambrechts, Xavier de Lamballerie, Yvon Cavaloc, Vincent Richard.

Les rapporteurs étaient Didier Fontenille, Louis Lambrechts.


  • Résumé

    Depuis la fin du 19ème siècle, les épidémies dues aux arbovirus constituent un problème de santé publique majeur en Nouvelle-Calédonie et dans la région Pacifique. Ces cinq dernières années, la fréquence des épidémies de dengue a augmenté et l’introduction des virus du chikungunya et du Zika (ZIKAV) a démontré que cette région du monde pouvait être un hot spot d’émergence des arboviroses. Ces trois virus sont transmis par des moustiques du genre Aedes dont le principal vecteur de la région Pacifique est Aedes aegypti. Mis à part des données sur l’épidémiologie de la dengue dans la région, peu d’informations étaient alors disponibles sur les vecteurs ou sur leurs capacités à transmettre les arbovirus. Or ces données sont cruciales pour mieux comprendre l’incidence particulière de ces épidémies dans la région.Dans ce travail de thèse, nous avons tout d’abord caractérisé génétiquement le vecteur Ae. aegypti de la région Pacifique et montré une différence génétique modérée de ce vecteur à l’échelle régionale. Nous avons ensuite, pour la première fois, évalué la compétence vectorielle d’Ae. aegypti pour les virus de la dengue 1 (DENV-1) et du ZIKAV. Les résultats obtenus montrent une faible transmission du DENV-1 et des taux de transmission hétérogènes du ZIKAV en fonction des différentes lignées virales.Les interactions entre le génotype du vecteur et le génotype viral semblent donc revêtir une importance particulière dans notre contexte. Les résultats obtenus au cours de ce travail doctoral devraient permettre une meilleure évaluation du risque de survenue d’une épidémie d’arbovirose en Nouvelle-Calédonie.

  • Titre traduit

    Knowledge improvement on arbovirosis epidemics in New Caledonia and in the Pacific region : importance of the regional vector Aedes aegypti.


  • Résumé

    Since the end of the 19th century, epidemics due to arboviruses have been a major public health problem in New Caledonia and the Pacific region. Over the past five years, the incidence of dengue epidemics has increased and the introduction of the chikungunya and Zika viruses (ZIKAV) has demonstrated that this region of the world is to be considered as a hot spot for the emergence of arboviruses. These three viruses are transmitted by mosquitoes of the genus Aedes, whose main vector in the Pacific region is Aedes aegypti. With the exception of some data concerning the dengue virus epidemiology in the region, little was known about vectors or on their ability to transmit arboviruses. These data are crucial to increase our knowledge about the specific appearance of these epidemics in the region.During my PhD, I first genetically characterized the vector Ae. aegypti from the Pacific region and demonstrated a moderate but significant genetic differentiation. We were also the first to evaluate Ae. aegypti vector competence for dengue virus 1 (DENV-1) and for different ZIKAV strains. The results have shown a low transmission efficiency for DENV-1 and heterogeneous results for the ZIKAV transmission, these differences were linked to the ZIKAV genetic lineage.The interactions between the vector genotype and the viral genotype seem to be particularly important in our context. The results obtained during this PhD work should allow a better assessment of the risk of an arbovirus outbreak in New Caledonia as well as the development of prevention strategies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.