L'ésotérisme grand public : le Réalisme Fantastique et sa réception. Contribution à une sociologie de l'occulture

par Damien Karbovnik

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Bruno Renard.

Soutenue le 28-09-2017

à Montpellier 3 , dans le cadre de Territoires, Temps, Sociétés et Développement , en partenariat avec LERSEM - Laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de Montpellier (laboratoire) et de Laboratoire d'Etudes et de Recherches en Sociologie et en Ethnologie de Montpellier / LERSEM (laboratoire) .

Le président du jury était Céline Bryon-Portet.

Le jury était composé de Aurélie Choné, Wouter J. Hanegraaff.

Les rapporteurs étaient Jean-Pierre Brach, Brigitte Munier.


  • Résumé

    En 1960, la parution du Matin des magiciens, ouvrage écrit par Louis Pauwels et Jacques Bergier, marque le début d’un phénomène littéraire qu’il est d’usage d’appeler « réalisme fantastique ». D’abord porté par la revue Planète, puis par de nombreux auteurs indépendants comme Robert Charroux, le réalisme fantastique connaît en France, jusqu’à la fin des années 1970, un succès considérable.Cette thèse a pour ambition de définir ce qu’est le réalisme fantastique et de déterminer les raisons de son succès et de sa subite disparition. En reprenant la méthodologie de la sociohistoire proposée par Gérard Noiriel, nous en proposons une approche qui relève à la fois de l’histoire culturelle et religieuse et de la sociologie des religions, des croyances, des sciences et de la littérature.Si on peut comprendre le développement du réalisme fantastique en recourant à la théorie du champ littéraire proposée par Pierre Bourdieu, il est aussi possible de l’envisager comme un exemple de recomposition du religieux, caractéristique des décennies d’après-guerre. Porteur d’une forme particulière d’ésotérisme, que nous qualifions de « grand public », le réalisme fantastique constitue un mode de pensée intermédiaire entre cultic milieu, New Age et occulture.En raison de cette position originale, nous proposons de voir le réalisme fantastique comme un paradigme culturel alternatif au modèle dominant, gouverné par la science. Ce paradigme développe son propre système de connaissances et de valeurs en mêlant ésotérisme, religion et science.Enfin, ce travail s’intéresse à l’influence de la sécularisation sur l’ésotérisme. En établissant un lien avec la contre-culture, nous souhaitons montrer comment le discours ésotérique a pu se développer au sein de la culture française, au point d’en constituer aujourd’hui un élément « ordinaire ».

  • Titre traduit

    Esotericism for the general public : the Réalisme Fantastique and its reception. Elements for a sociology of the occulture.


  • Résumé

    In 1960, the publication of Matin des magiciens, written by Louis Pauwels and Jacques Bergier, marks the beginning of a literary phenomenon commonly known as “réalisme fantastique”. First fuelled by the review Planète then by numerous independant authors such as Robert Charroux, the réalisme fantastique enjoys great success in France, until the late 70’s.This thesis aims at defining réalisme fantastique and determining the reasons behind its success then sudden disappearance. Using Gérard Noiriel’s socio-historical methodology, we suggest an approach that falls at once within cultural and religious history and the sociology of religions, sciences and literature.If the development of réalisme fantastique may be understood using Pierre Bourdieu’s literary field theory, it can also be construed as a way of reshaping religion, which is a distinctive feature of post-war decades. Presenting a particular form of esotericism called “mainstream esotericism”, the réalisme fantastique constitutes a way of thinking lying between the cultic milieu, New Age and occulture.Because of this unusual status, we propose to see the réalisme fantastique as a cultural paradigm that offers an alternative to the prevailing model, governed by science. This paradigm develops its very own knowledge system and values by blending esotericism, religion and science.Finally, this study focuses on the impact of secularization on esotericism. By establishing a link with counter-culture, we seek to demonstrate how the esoteric rhetoric managed to develop itself within French culture, to the point of becoming nowadays an ‘ordinary’ element.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.