Le général Arthur Boucher (1847-1933) : une carrière atypique, une œuvre érudite

par Jean-François Détrie

Thèse de doctorat en HISTOIRE spécialité Histoire militaire

Sous la direction de Hubert Heyriès.

Soutenue le 16-12-2017

à Montpellier 3 , dans le cadre de Langues, Littératures, Cultures, Civilisations , en partenariat avec EA 4424 / CRISES (laboratoire) .

Le président du jury était Christian Amalvi.

Le jury était composé de Hubert Heyriès, Julie d' Andurain.

Les rapporteurs étaient François Cochet, Jean-Noël Grandhomme.


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d’années, l’histoire militaire contemporaine, tournant le dos à l’histoire bataille traditionnelle, s’est intéressée aux témoignages des combattants de la Grande Guerre. Cette approche très riche, qui a fait l’objet de vives controverses scientifiques, s’est penchée sur le vécu des simples soldats, et leurs contraintes matérielles et culturelles. L’approche biographique des chefs militaires, malgré un certain renouveau, très récent, a par contre été largement négligée. Il en est de même pour les officiers supérieurs appartenant au « second cercle», largement inconnus du grand public. Pourtant, connaître leur parcours militaire et familial permet d’appréhender de façon concrète ce qu’a été cette nouvelle armée, née après la terrible défaite de 1870, et qui, après la victoire de 1918, est devenue la première armée du monde.La biographie du général Arthur Boucher (1847-1993) étudie en détail son parcours atypique et met en avant le caractère érudit de son œuvre d’écrivain militaire. Elle expose sa très longue carrière militaire et sa vie familiale. Elle fait revivre, à travers son cas personnel, l’armée de la IIIe République et les grands événements de l’époque. Elle redonne vie à un certain nombre de généraux marquants de cette époque, qu’Arthur Boucher a côtoyés. Ce travail a été rendu possible grâce à des archives publiques, mais aussi et surtout grâce à des archives familiales fournies, conservées par l’une de ses filles.Si l’histoire militaire a maintenant une connaissance précise de la vie des soldats sous la IIIe République et durant la Grande Guerre, cette recherche permet d’un peu mieux connaître celle des officiers supérieurs, qui, grâce à leur formation de haut niveau, à leurs qualités intellectuelles, ont permis à la France d’affronter victorieusement l’armée allemande durant la Grande Guerre.Cette thèse, mettant en avant un officier supérieur, qui plus est le « doyen » de l’armée française, comme était surnommé Arthur Boucher pendant la Grande Guerre, et éclairant plus généralement la vie des officiers supérieurs de « second rang », enrichit les études consacrées aux élites militaires du XIXe siècle.

  • Titre traduit

    General Arthur Boucher (1847-1933) : An erudite and atypical army officer


  • Résumé

    For the last twenty years, contemporary military history, turning away from a traditional History of Battles, has been about witness accounts of participants in the Great War. There is a place for this approach that, although sometimes controversial, focuses on the lives of private soldiers and on their material and cultural constraints. On the other hand, biographical studies of military heads, in spite of a very recent renewal of interest, are largely neglected. The same applies to the study of senior officers belonging to the “second circle”, who are mainly unknown to the public at large. And yet through their family and military history much is to be learned of this contingent and of the officers who rose after the disastrous defeat of 1870 and became the world first army following their 1918 victory.General Arthur Boucher biography is a detailed study of his atypical long military career and of his family life, and draws out the erudite character of his output as a military writer. It also brings to the fore some key events and important Third Republic generals, with whom General Boucher interacted. This study was made possible through researching public archives as well as some private archives made available by one of General Boucher’s daughters.This research adds to what recent contemporary military history reveals about the lives of private soldiers during the Third Republic and the Great War with a better knowledge of officers who, thanks to their training and intellectual capacities, gave France victory over Germany during the Great War.This thesis about a senior officer known as the French army Great War “elder” throws a light on the life of senior officers and enriches the studies of 19th Century military elites.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.