La confrontation au système de la langue française des emprunts lexicaux à l'arabe dans le domaine de la finance islamique : étude graphique, morphosyntaxique, morpholexicale, sémantique et syntaxique

par Moussa Awwad

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bruno Paoli.

Soutenue le 15-12-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Interactions, corpus, apprentissages et représentations (Lyon, Rhône) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était فايزة القاسم.

Le jury était composé de Dima El Husseini, Vincent Renner.

Les rapporteurs étaient Aïno Niklas-Salminen.


  • Résumé

    Cette étude traite du sujet des emprunts lexicaux dans le domaine de la finance islamique. Etant donné que ces emprunts sont employés dans un environnement nouveau totalement différent de celui dont ils sont issus, ils rencontrent une confrontation au système de la langue receveuse. C’est cette confrontation qui se manifeste à tous les niveaux linguistiques : graphique, morphologique, morphosyntaxique, morpholexical, sémantique, contextuel et syntaxique que nous nous proposons d’étudier dans notre recherche. Au niveau graphique, nous discutons et analysons la variance formelle que les emprunts de ce domaine ont reçue en français. Au niveau morphologique, nous abordons le sujet des sigles et leur formation dans le domaine de la finance islamique. Concernant la morphosyntaxe, nous nous intéressons à la problématique de la singularisation ou la pluralisation d’un emprunt et le choix du genre de cet emprunt. Au niveau morpholexical, c’est le problème de la dérivation de ces unités qui est analysé et observé dans le corpus. Au niveau contextuel, nous reprenons la question du transcodage et du double transcodage des emprunts que nous essayons de développer, en ajoutant à la littérature déjà existante un axe qui n’a pas été traité auparavant : la problématique de transcodage des emprunts composés. La syntaxe des emprunts, sera traitée dans cette étude à partir de deux points primordiaux. Le premier étant la combinaison lexicale des emprunts avec les lexies de la langue receveuse ; le deuxième concerne, quant à lui, le comportement sémantico-syntaxique des emprunts.

  • Titre traduit

    .


  • Résumé

    This study deals with the subject of lexical loan words in the Islamic finance field. Therefore, and because these words are used in a new and totally different environment, they encounter a confrontation with the recipient language system. Hence, the purpose of the present thesis is to study this confrontation at all linguistic levels; be it graphic, morphological, morpholexical, semantic, contextual and syntactic. On the graphic level, the analysis will focus on the formal variance that loan words of this domain received in French. On the morphological level, we address the subject of acronyms and their formation in the Islamic finance field. With regard to the morphosyntax, our interest lies not only on the singularization or the pluralization of the loan words but on the choice of the grammatical gender of these loan words as well. On the morpholexical level, an analysis of the problem resulting from the derivation of these units as observed in the corpus. On the contextual level, we address again the issue of transcoding and double-transcoding of loan words that we are trying to develop. A concept that will add to the existing literature an axis that has not been dealt with before: the case of transcoding compound loan words. To sum up, this study deals with the syntax of loan words from two points of view. Firstly, it focusses on the lexical combination of loan words with the lexis of the recipient language and secondly, it focusses on the semantic-syntactic behavior these loan words.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.