Written code-switching in the notes of second-language learners in bilingual classroom environments

par Olga Grebeshkova

Thèse de doctorat en Etudes anglophones

Sous la direction de Jim Walker.

Soutenue le 21-01-2017

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Université Lumière (Lyon) (Etablissement opérateur d’inscription) et de Centre de recherche en terminologie et traduction / CRTT (laboratoire) .

Le président du jury était Peter D. Griggs.

Les rapporteurs étaient Svetlana Korolkova, Alexandra Bagasheva.

  • Titre traduit

    L'alternance codique dans les notes des apprenants de langue seconde en milieu bilingue universitaire.


  • Résumé

    Le phénomène de l'alternance codique a été connu et étudié depuis le début du XXe siècle. L'intérêt psycholinguistique à l'alternance codique orale a été suivi par des perspectives socio-pragmatiques dans la seconde moitié du XXe siècle ; puis vers la fin du siècle, l'attention des chercheurs a été attirée sur l'alternance codique écrite. Même si l'alternance codique a été bien étudié depuis, il y a encore quelques lacunes. Par exemple, l'intersection de l'écriture bilingue et la critique génétique présente une source de données naturalistes bilingues écrites qui restent fortement peu étudiées. Cette thèse tente de combler cette lacune en fournissant une analyse qualitative et quantitative des brouillons d'examen des apprenants de langue seconde. L'approche multimodale englobe la perspective visuelle, pragmatique et linguistique. Les résultats montrent que l'alternance codique représente un outil que les élèves utilisent habilement dans leur écriture personnelle académique. Néanmoins, les objectifs de son utilisation diffèrent non seulement entre les individus mais aussi entre les sociétés / communautés. Cela souligne la valeur sociolinguistique de l'écriture personnelle bilingue. Ce travail démontre également l'alternance codique dans l'écriture personnelle comme un type indépendant de l'alternance codique, qui peut prendre une place égale à côté de l'alternance codique orale, écrite et littéraire et qui mérite d'être étudié en tant que tel.


  • Résumé

    The phenomenon of code-switching has been known and researched since the beginning of the 20th century. The psycholinguistic interest in spoken code-switching was followed by socio-pragmatic perspectives in the second half of the 20th century; then towards the end of the century, researchers' attention was drawn to code-switching in writing. Even though language alternation has been well studied since, there are still some lacunae. For example, the intersection of bilingual writing and genetic criticism presents a source of naturalistic bilingual written data which remains significantly under-studied. The present thesis attempts to fill this gap by providing a qualitative and quantitative analysis of second-language learners' examination drafts. The multimodal approach encompasses the visual, the pragmatic and the linguistic perspectives. The findings show that code-switching represents a tool which students skillfully use in their academic personal writing. However, the purposes of its use differ not only among individuals but also among societies/communities. This emphasizes the sociolinguistic value of bilingual personal writing. This work also recognizes code-switching in personal writing as an independent type of code-switching, which can be placed in line with the oral, written and literary code-switching and which merits to be studied as such.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.