Évaluation d’une sonde HIFU transoesophagienne sur coeur battant

par Paul Greillier

Thèse de doctorat en Ingénierie biomédicale

Sous la direction de Cyril Lafon et de Philippe Chevalier.

Soutenue le 20-12-2017

à Lyon , dans le cadre de École Doctorale Interdisciplinaire Sciences-Santé. (Villeurbanne) , en partenariat avec Université Claude Bernard (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) et de Institut Fédératif de Recherche LYON-EST (laboratoire) .

Le président du jury était Marlène Wiart.

Le jury était composé de Emmanuelle Canet-Soulas.

Les rapporteurs étaient Jean-Louis Dillenseger, Sharon Lori Bridal, Gail ter Haar.


  • Résumé

    Une sonde HIFU transoesophagienne a été proposée comme une alternative aux traitements actuels de fibrillation auriculaire. Le présent travail décrit une étude de faisabilité de l'ablation thermique transoesophagienne sur des coeurs battant in vivo chez des primates non humains et ex vivo sur un cœur isolé

  • Titre traduit

    Evaluation of a transoesophageal HIFU probe on beating hearts


  • Résumé

    Transesophageal HIFU was proposed as an alternative to the current atrial fibrillation treatments. The present work described a feasibility study of transesophageal thermal ablation in the heart on beating hearts in vivo non-human primates and ex vivo on isolated heart


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.