La refonte des forces de défense et de sécurité, condition d’une paix et d’un développement durable en République Centrafricaine

par Thierry Irénée Yarafa

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Frédéric Charillon et de Danièle Darlan.

Le président du jury était Jean Joana.

Le jury était composé de Marie-Élisabeth Baudoin.

Les rapporteurs étaient Jean Joana, Olivier Kempf.


  • Résumé

    La République Centrafricaine, 622 984 km2 pour 4,525 millions d’habitants en 2012, est une ancienne colonie française, indépendante le 13 août 1960. Durant les premières décennies post-indépendance, un État faiblement structuré a été mis en place. Au moment où les efforts conjugués des bailleurs de fonds commençaient à inscrire une nouvelle dynamique de stabilité, la rébellion de la Séléka conduite par Michel Djotodia, a pris le pouvoir le 24 mars 2013. Depuis lors, le pays est confronté à l’une de ses crises majeures, caractérisée par l’intermittence de la violence, la pluralité des acteurs et la complexité des facteurs belligènes. Le défi de sécurité étant un déterminant incompressible, ce travail est construit autour de l’impact irréversiblement positif de la refonte des Forces de défense et de sécurité dans la construction de la paix, de la stabilité et du développement.

  • Titre traduit

    The recast of armed forces and of security, a peace condition and lasting development in Central African Republic


  • Résumé

    The Central African Republic, 622,984 km2 area for 4.525 million inhabitants in 2012, is a former French colony that became independent on August 13, 1960. During the first decades of post-independence, a weakly structured state was established. At the time when the combined efforts of the donors were beginning to introduce a new dynamic of stability, the Séléka rebellion led by Michel Djotodia took power on March 24, 2013. Since then, the country has faced one of its major crisis, characterized by the intermittent violence, the plurality of actors and the complexity of the belligerent factors. The security challenge is an incompressible means, this academic work is built around the positive irreversibly impact of the armed forces and security in the building of peace, stability and development in Central African Republic.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.