L'Amérique en orbite ou l'anomalie de la sous-arsenalisation de l'espace depuis la fin de la guerre froide : une analyse réaliste reflexive

par Guilhem Penent

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dario Battistella.

Soutenue le 06-10-2017

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale de droit (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Institut de recherche Montesquieu (Pessac, Gironde) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Vincent Holeindre.

Le jury était composé de Jean-Vincent Holeindre, Thomas Lindemann, Xavier Pasco.

Les rapporteurs étaient Thomas Lindemann, Xavier Pasco.


  • Résumé

    Ce travail offre une analyse holistique de la politique spatiale américaine après laguerre froide vue sous l’angle de l’armement limité de l’espace extra-atmosphérique. Prenantappui sur la distinction entre les notions de « militarisation » et d’« arsenalisation » del’espace, il cherche à répondre à la question suivante : pourquoi les États-Unis n’ont-ils pas,depuis la fin de la guerre froide, arsenalisé l’espace ? Dans le cadre de la théorie réalisteréflexive, la thèse montre que ce profil bas s’explique par la quête de l’honneur, laquelleimpose la mise en place d’une politique « hégémonique » fondée sur la recherche de lalégitimité et de la reconnaissance mutuelle entre les États-Unis, les autres puissancesspatiales établies et le reste du monde. La « sous-arsenalisation », en tant qu’alternative audéploiement d’armes spatiales, se situe à l’intersection de trois logiques liées, chacuned’entre elles, à la fameuse triade classique : le prestige, le profit et la sécurité. Plusprécisément, cette étude porte sur les différents programmes de coopération et efforts delibéralisation de l’espace par le marché et de régulation des armements dans l’espaceconduits par les États-Unis depuis l’administration Reagan jusqu’à la présidence Obama.

  • Titre traduit

    America in orbit, or the anomaly of the under-weaponization of space since the end of the cold war : A reflexive realist analysis


  • Résumé

    This work offers an holistic analysis of the US space policy after the cold war fromthe point of view of the limited arming of outer space. Building on the distinction madebetween “militarization” and “weaponization of space,” it seeks to answer the followingquestion: why did the United States not choose to weaponize space since the cold war hasended? Within the framework of a reflexive presentation of realism, the thesis show that thislow profile is better explained by the quest for honor, which gives rise to a distinctive form of“hegemonic” policy, resulted in struggle for recognition and legitimicacy between the UnitedStates, other established space powers and the rest of the world. “Under-weaponization,” asan alternative to actual deployment of space weapons, lies at the intersection of three logicseach related to the classical motivational triad of fear, honor, and interest. More specifically,the study outlines the different programs of cooperation and efforts of market liberalizationand regulation of space armaments led by the United States since the day’s of the Reaganadministration until the end of the Obama presidency.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.