Enquête ethnobotanique sur les plantes médicinales utilisées dans la région de l'ouest Cameroun : étude phytochimique et pharmacologique d'Afzelia africana J.E. Smith ex Pers

par Yimta Foutse

Thèse de doctorat en Environnement et Santé

Sous la direction de Évelyne Ollivier et de Béatrice Baghdikian.

Soutenue le 08-12-2017

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences de l'Environnement (Aix-Marseille) .

Le président du jury était Denis Wouessidjewe.

Le jury était composé de Dominique Mattar, Gaëtan Herbette, Geneviève Bourdy.

Les rapporteurs étaient Denis Wouessidjewe, Dominique Mattar.


  • Résumé

    Des enquêtes ethnobotaniques généralistes réalisées de 2009 à 2014, dans 4 départements de la région de l’Ouest Cameroun, ont permis de collecter 561 plantes utilisées en médecine traditionnelle. L'évolution sur le terrain a été la méthode utilisée. 4 plantes ont été sélectionnées : Terminalia avicennioides, Crossopterix febrifuga, Vitellaria paradoxa et Afzelia africana. La préparation des extraits à partir des écorces du tronc a été réalisée en présence de solvants de polarité croissante (CH2Cl2, MeOH et MeOH/H2O). Une activité anti-inflammatoire in vitro a été observée pour les extraits MeOH/H2O et les décoctions de C. febrifuga, T. avicennioides et V. paradoxa avec une inhibition de la production de NO de plus de 60 % à 10µg/ml. Tous les extraits d’A. africana, ont montré une inhibition de la production de NO > 8O% mettant en évidence une activité anti-inflammatoire élevée. A partir de ces résultats et compte tenu du manque de données phytochimiques, A. africana est choisie pour la suite du travail. A partir de l’extrait méthanol d’A. africana, 13 composés ont été isolés et identifiés : 9 flavonoïdes et dérivés (dihydrokaempférol, kaempférol3-O-néohespéridoside-7-O-rhamnoside, 2R,3R-trans-aromadendrine-7-O-β-D glucopyranose-6″-(4 hydroxy-2‴-méthylènebutanoate), taxifoline-7-O-β-D-glucoside, sinensine, isosinensine, lutéoline, catéchine, dunnianoside D, glucoside phénolique) et 4 lignanes (lyoniside, nudiposide, ssioriside et alcool trans dihydrodéhydroconiférylique). Ces composés sont isolés pour la 1ère fois dans l’écorce du tronc d’A. africana. Du fait de l’activité anti-inflammatoire élevée de la décoction, un gel a été envisagé pour application par voie locale.

  • Titre traduit

    Ethnobotanical survey of medecinal plant used in West region of Cameroon : phytochemical and pharmacological study of Afzelia africana J.E. Smith ex Pers


  • Résumé

    Ethnobotanical surveys were carried out from 2009 to 2014, in four divisions located in the western region of Cameroon. One method was used to collect the data. The evolution on the ground. Finally 561 plants were collected. Among the plants listed, four were selected: Terminalia avicennioides, Crossopterix febrifuga, Vitellaria paradoxa and Afzelia africana. The extracts were prepared from the stem bark of selected plants in the presence of solvents of increasing polarity (CH2Cl2, MeOH and MeOH/H2O). Anti-inflammatory activity was observed for MeOH/H2O extracts and decoctions of C. febrifuga, T. avicennioides and V. paradoxa with inhibition of NO production more than 60% at 10 μg/ml. All extracts of A. africana showed significant inhibition of NO production > 80%, indicating a high anti-inflammatory activity. On the basis of these results and given the fact that few studies had been carried out, Afzelia africana was chosen for the further work. From the methanol extract of A. africana, 13 compounds have been isolated and identified: 9 flavonoids and derivatives ( dihydrokaempferol, kaempferol-neohesperidoside-7-O rhamnoside, 2R,3R-trans-aromadendrin-7-O-β-D-glucopyranose-6″-(4‴-hydroxy-2‴-méthylènebutanoate), taxifolin-7-O-β-D-glucoside, sinensine, isosinensine, luteolin, catechin and dunnianoside D). 4 lignans ( lyoniside, nudiposide, ssiorisid and : trans -dihydrodehydroconiferyl alcohol).All these compounds are isolated for the first time in the stem bark of Afzelia africana.Due to the high anti-inflammatory activity of the decoction an initial development of the decoction was considered with the development of an anti-inflammatory gel for local application.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?