Approche territorialisée du rapport des élèves à l'école et implication des acteurs de l'éducation : une expérience dans les quartiers sud de Marseille

par Thomas Floro

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Alain Legardez et de Jean-Luc Fauguet.

Le président du jury était Catherine Blaya.

Le jury était composé de Jean-Luc Fauguet, Angela Barthes.

Les rapporteurs étaient Marie-France Lange, Patrice Caro.


  • Résumé

    La problématique « éducation et territoire » s’enrichit aujourd’hui d’un renouvellement « paradigmatique » (Feu & Soler, 2002 ; Piveteau, 2010 ; Barthes & Champollion, 2012 ; Lange, 2011). Notre objet d’étude, centré sur leurs rapports, considère l’établissement scolaire comme un élément du territoire et n’en fait plus le seul lieu d’éducation. De ce fait il est à la fois outil et objet de réflexion. De nombreux travaux ont abordé cette relation montrant les interactions entre l’école et l’espace local, (Van Zanten, 2001). Les effets de l’espace local, impactent la scolarité à travers l’orientation et la réussite des élèves (Mezeix et Grange, 2008 ; Alpe 2006 ; Champollion 2005 ; Champollion et Legardez, 2008 ; Alpe et Fauguet, 2008). En retour le système éducatif a un effet dynamisant sur le territoire (Cheminard, Credeville, Liberge, Salomon, 1997). Dans leur interrelation, l’école et le territoire définissent de nouveaux espaces, de nouveaux enjeux, (Charlot et Alii, 1994) et rendent nécessaire une approche pluridisciplinaire (Alpe et Fauguet, 2008). La réussite scolaire n'est ni soumise à un étroit déterminisme lié à l'origine socioprofessionnelle des élèves, ni au seul fait de l'école. Elle est conditionnée par l'action d'un ensemble d'acteurs implantés localement sur le territoire de l'école (Poirey et Caille-Cattin, 2008). Nous envisageons ces interactions comme une dialectique entre l’établissement et le territoire, dans le but d’éclairer les mécanismes de cette dynamique éducative territoriale. Une dialectique qui renvoie à des questions et des enjeux en termes de politiques éducatives mais aussi d’enjeux sociaux, sociologiques et territoriaux.

  • Titre traduit

    .


  • Résumé

    The "education and territory" issue is enriched today by a "paradigmatic" renewal (Feu & Soler, 2002, Piveteau, 2010, Barthes & Champollion, 2012, Lange, 2011). Our object of study is the relationship between education and territory. We consider school as an element of the territory, and no longer as the only place of education. Thus, it is both a tool and an object of reflection. Many works have studied this relationship, showing that the interaction between school and local space, (Van Zanten, 2001). The effects of local space affect schooling through the orientation and success of students (Mezeix and Grange, 2008, Alpe 2006, Champollion 2005, Champollion and Legardez, 2008, Alpe and Fauguet, 2008).Conversely, the education system has a dynamic effect on the territory (Cheminard and alii., 1997). The links between school and territory define new spaces, new challenges, (Charlot and Alii, 1994) and necessitate an multidisciplinary approach (Alpe and Fauguet,) 2008. Success school is not subject to a narrow determinism of socioprofessional origin of students, or the mere fact of school. It is conditioned through the action of an actors set located on the territory of school (Poirey and Caille-Catin, 2008).We will consider these interactions as a dialectic between institution and territory, with the aim of enlightening the education - territory mechanisms. This dialectic raises questions in terms of educational policies, and social, sociological and territorial issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.