Ice biota degradation in the Arctic environment : impact of bacterial stress state on this material's preservation and burial

par Rémi Amiraux

Thèse de doctorat en Océanographie

Sous la direction de Jean-François Rontani et de Patricia Bonin.

Le président du jury était Valérie Michotey.

Le jury était composé de Simon Belt.

Les rapporteurs étaient Fabien Joux, Sylvie Derenne.

  • Titre traduit

    Dégradation du biote habitant la banquise arctique : impact du stress bactérien sur sa préservation et son enfouissement


  • Résumé

    L’océan Arctique, particulièrement sensible au changement climatique, a vu lors des dernières décennies une augmentation de sa température deux fois supérieure à la moyenne mondiale. Certains scientifiques prévoient la disparition complète de la banquise pour 2050. Du fait de la future disparition des algues de glace et de l’augmentation de la fonte du pergélisol, une réévaluation de leurs contributions respectives au stockage de CO2 est nécessaire. Dans cette étude, nous avons ainsi montré que les algues de glace possèdent une forte capacité de préservation dans les sédiments (et donc de stockage du CO2) due à l’incapacité de leurs bactéries à les reminéraliser. A l’inverse, les quantités grandissantes de pergélisol rejetées en mer sont fortement reminéralisables. L’effet conjoint de l’augmentation du rejet de CO2 lors de la dégradation du pergélisol et de la diminution de son stockage par les algues de glace devrait donc contribuer à une amplification du réchauffement climatique.


  • Résumé

    With a rise in Arctic temperatures almost twice as large as the global average in recent decades, it is at high latitude that the effects of global warming are the most evident. Thus, some scientists have already predicted the complete disappearance of sea ice for 2050. Due to the future disappearance of ice algae and the increase of permafrost thawing, a reassessment of their respective contributions to CO2 storage was required. We have shown that unlike permafrost, ice algae are highly preserved in sediments (allowing CO2 storage) due to the inability of their bacteria to remineralize them. The combined effect of increasing discharge of permafrost by Arctic rivers and decreasing storage of ice algae due to the disappearance of sea ice should thus contribute to increase the global warming.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Ice biota degradation in the Arctic environment : impact of bacterial stress state on this material's preservation and burial


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Ice biota degradation in the Arctic environment : impact of bacterial stress state on this material's preservation and burial
  • Détails : 1 vol. (252p.)
  • Annexes : ref. bibliogr. p.213-248
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.