Les usages politiques de Facebook : cadre d'injustice et logiques de mobilisation : le cas de la page The Syrian revolution 2011

par Wissam Al Nasser

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Guy Drouot.

Le président du jury était Caroline Ollivier-Yaniv.

Le jury était composé de Stéphanie Wojcik, Philippe Aldrin.

Les rapporteurs étaient Sandrine Roginsky.


  • Résumé

    L'usage politique d'Internet et des réseaux socionumériques (RSN) ne cesse d'augmenter depuis plus d'une décennie. Le recours à des réseaux tels que Facebook, Youtube, Twitter, Skype, Instagram etc., se manifeste comme un passage obligatoire, tant pour les acteurs politiques que pour les citoyens « ordinaires ». La présente recherche retrace l'usage politique et les logiques de mobilisation et de la production de parole politique sur les RSN dans le contexte de la crise syrienne en 2011. Elle questionne, à travers l'analyse de cas de la page The Syrian Revolution 2011, les possibilités que ces RSN offrent aux usagers dans l'instauration d'espaces de mobilisations et d'interactions collectives. Notre analyse s'est organisée pour couvrir deux périodes : la première s'étale de 18 janvier au 14 mars 2011, quant à la seconde, elle s'étend du 15 mars au 30 avril 2011. Ce découpage permet de comprendre le passage d'un mode opératoire à un autre en fonction du changement du contexte politique et de la dégradation de la situation dramatique en Syrie. Notre recherche question également la place de la discussion politique en ligne dans l'élaboration des cadres d'action collective. Elle montre que ces derniers sont, activés, adoptés et diffusés à travers des logiques propres aux pratiques sociotechniques offertes par les RSN. Ainsi, notre étude peut apporter une contribution, nous l'espérons, originale dans le champ de l'analyse des RSN. Elle montre comment ces derniers peuvent constituer un espace de mobilisation d'information à travers duquel les usagers peuvent développer différentes pratiques communicationnelles.

  • Titre traduit

    The Facebook policy uses : injustice frame and logics of mobilizations : the case of the page the Syrian revolution 2011


  • Résumé

    During the last decade, the political use of the Internet and Social Network Sites (SNS) has tremendously increased. Using networks such as Facebook, Youtube, Twitter, Skype, Instagram, etc., has become a must for both political actors and ordinary citizens. Using as a framework the Syrian crisis in 2011, this research will follow the evolution of the political use of SNS in addition to the logics of mobilization and the production of the political speech in these networks. Through the analysis of the Facebook Page the Syrian Revolution 2011, it will question the possibilities that these SNS provide to the users to create mobilizations spaces and collective interaction. Our analysis covered two periods of time: the first one from January 18th to March 14th 2011, and the second from March 15th to April 30th 2011. This will help us better understand the change from one operational mode to another based on the change of the political context and on the degradation of the dramatic situation in Syria. Our research questions the place of the political discussion online and its parts on the creation of collective actions frames. It shows that these frames are activated, adopted and spread in ways that are specific to the social and technical practices provided by the SNS. From this perspective, we hope that our study can bring an original contribution in the analysis of the SNS field. It shows how these networks can be an area for mobilization of information that would help users develops various communication practices.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?