Fictionnalisation des violences terroristes : de l’étiquette réaliste à l’éthique du réel ?

par Louiza Kadari

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Jean Bessière.

Soutenue le 24-10-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Centre d'études et de recherches comparatistes (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel-Henri Pageaux.

Le jury était composé de Jean Bessière, Daniel-Henri Pageaux, Romuald Fonkoua, Joanny Moulin.

Les rapporteurs étaient Romuald Fonkoua, Joanny Moulin.


  • Résumé

    Le propos de cette thèse est centré sur la fictionnalisation des violences terroristes qui ont ébranlé l’Algérie et les États-Unis au tournant des XXe et XXIe siècles. Deux perspectives polarisent le traitement de ces violences dans les littératures dites « de l’urgence » et « du 11 septembre » : d’un côté, la radicalisation et le passage à l’acte des personnages terroristes ; de l’autre, la terreur et la reconstruction des témoins. Appréhendées suivant le prisme du tremblement, ces perspectives qui sont traitées tout au long de la thèse mettent en jeu des questions d’ordre esthétique, poétique et éthique. Ces trois questions organisent la progression de notre étude. En engageant une réflexion relative à l’incidence du thème sur la forme, elles montrent que les romans examinés ne se contentent pas de décrire le terrorisme ; ils en dégagent les invariants : coupures, dé-liaison, instabilité sémantique, enchevêtrements complexes, sont autant de traits saillants dont les romans du corpus se saisissent, autant d’aspects par lesquels ils illustrent et cristallisent les années noires et le 11 septembre. Si ces invariants mettent en évidence la ténuité du thème et du traitement littéraire, ils ménagent par ailleurs la percée de l’équivoque du sens, du non-totalisable, du non-rapport. Cela, que Jacques Lacan formalise sous l’angle de l’impossible, du réel, ouvre la voie à un décryptage tout à fait singulier de la transgression des terroristes, du faire face des témoins, et des questions portées par le roman contemporain.

  • Titre traduit

    The Fictionalization of Terrorist Violence : from Realism to an Ethics of the Real?


  • Résumé

    The subject of this dissertation is the fictionalization of the terrorist violence that shook Algeria and the United States at the turn of the XXth and the XXIst centuries. Two predominant viewpoints polarize the treatment of this violence in what has been dubbed by French literary critics as « littérature de l’urgence » (« emergency literature ») and « 9/11 literature »: on the one hand, the reader is exposed to the radicalization process of the terrorist characters and to their acting-out, and on the other, to the terror experienced by the witness characters and their reconstruction. These two perspectives, examined throughout the thesis, are apprehended via the prism of the tremor (understood as indecision, doubt and shaking) and involve issues of an aesthetic, poetic and ethical nature. These three issues provide coherence to the general outline and determine the organization of our study. They question the effect of theme on form, thereby demonstrating that the novels studied do not only describe terrorism ; they also bring out the underlying invariables: interruptions, disconnections, semantic instability and complex entanglements are some of the salient features whereby the novels of our corpus describe and crystallize the Algerias’ dark decade and the events of 9/11. While these invariants highlight the subtlety of the theme and its literary treatment, they also point out the equivocal meaning and give the lion’s share to the « non-totalizable » and the « non-rapport ». These aspects, which Jacques Lacan theorized from the angle of the « impossible », the Real, pave the way for a singular decoding of the terrorists’ transgression, of the witnesses’ coping, and of the issues raised by the contemporary novel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.