Acte de création et acte psychanalytique : traversée de l'oeuvre du compositeur Arnold Schoenberg

par Anne-Sophie Ducombs

Thèse de doctorat en Psychopathologie clinique

Sous la direction de Sidi Askofaré.

Soutenue le 02-07-2016

à Toulouse 2 , dans le cadre de Comportement, Langages, Education, Socialisation, Cognition (CLESCO) , en partenariat avec Laboratoire Cliniques pathologique et interculturelle (Toulouse) (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Jean Sauret.

Le jury était composé de Sidi Askofaré, Alain Abelhauser, Alain Vanier.

Les rapporteurs étaient Alain Abelhauser, Alain Vanier.


  • Résumé

    La passe est le dispositif inventé par Lacan pour tenter de saisir et d’éclairer l’émergence du désir de l’analyste. Ce moment électif, où le psychanalysant passe au psychanalyste, Lacan le nomme acte analytique. En 1971, Lacan nous fait une proposition pour le moins surprenante : grâce à son art, l’écrivain James Joyce en serait arrivé au même point que l’analysant en fin de cure. La passe déborde-t-elle la situation analytique et concerne-t-elle la création artistique ? Dès lors, peut-on penser qu’il existe un lien entre acte de création et acte analytique ?Afin de montrer en quoi l’acte de création du compositeur A. Schoenberg est concerné par les enjeux de la passe, nous avons choisi d’extraire trois points cruciaux : le rapport au savoir, la cause du désir et le symptôme. Les écrits d’A. Schoenberg nous permettent d’avancer que son acte de création présente des similitudes avec ce qu’on peut attendre d’un analysant ayant accompli la passe. Il témoigne d’une mutation dans son rapport au savoir nécessaire à l’invention d’un système compositionnel inédit. C’est en suivant une nécessité intérieure (cause du désir), qu’il parvient à révolutionner les lois de la composition. La musique d’A. Schoenberg se présente comme un savoir-y-faire avec le réel. Elle lui assure le fait qu’il ne peut être réduit au savoir ou à la jouissance de l’Autre (symptôme). A. Schoenberg n’est pas sans paradoxe. Il se construit une version mystique, messianique (métaphore délirante) de ce qui le pousse à la création. Sa musique lui permet de mettre à l’abri sa singularité, tout en ne faisant pas complètement voler en éclat le lien social.

  • Titre traduit

    Act of creation and analytic act : working through the composer Arnold Schoenberg's work


  • Résumé

    The Pass is the procedure invented by Jacques Lacan in an attempt to seize and understand how emerges the desire of the analyst.Lacan named Analytic Act the point at which the subject passes from the position of the analysand to the position of the analyst. In 1971, Lacan suggested a surprising proposal: thanks to his art, the writer James Joyce would have attained the same point as the analysand reaching the end of his analytic cure. Does the Pass extend beyond the analytic situation and could it be related to the artistic creation? Consequently, does it exist a link between the act of creation and the analytic act?In order to show in what way the act of creation of the composer A. Schoenberg maintains connections with the issues of the Pass, we chose to extract three crucial points: the relation to knowledge, the cause of the desire and the symptom.A. Schoenberg’s writings allow us to assert that his act of creation shares some similarities with what is awaited from the analysand going through the Pass. He there attests a change in his relation to the knowledge required to create an original compositional system. He succeeds in subverting the composition laws guided by an inner necessity (cause of desire). A. Schoenberg’s music presents itself as a handling mode of the real. It is for him a safe means not to be reduced to the Other’s knowledge or jouissance (symptom). A. Schoenberg is not without paradox. He builds a mystical and messianic version of what drives him to create (delirious metaphor). His music enables him to protect his singularity, without destroying the social link.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Acte de création et acte psychanalytique : traversée de l'oeuvre du compositeur Arnold Schoenberg


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Informations

  • Sous le titre : Acte de création et acte psychanalytique : traversée de l'oeuvre du compositeur Arnold Schoenberg
  • Détails : 1 vol. (305 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 291-299. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.