Exploration de la continuité de soi dans la schizophrénie au travers des récits de vie de patients

par Mélissa Allé

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Jean-Marie Danion et de Fabrice Berna.


  • Résumé

    L’objectif de nos travaux de thèse était de mieux comprendre les troubles de l’identité dans la schizophrénie, et en particulier les perturbations du sentiment de continuité de soi dans le temps. Dans ce but, nos recherches ont consisté en une analyse exhaustive de la cohérence narrative de récits de vie recueillis auprès de patients schizophrènes stabilisés. Nos résultats mettent en évidence un défaut de raisonnement autobiographique au sein des récits de patients accompagné de perturbations de la cohérence temporelle. Ces altérations sont liées aux déficits exécutifs des patients d’une part et à la diminution de leur sentiment subjectif de cohérence personnelle d’autre part. Nos résultats vont dans le sens d’une dysconnexion entre le self et la mémoire autobiographique dans la schizophrénie conduisant à une perturbation du sentiment de continuité de soi dans le temps. Nous concluons notre travail en développant des applications cliniques et thérapeutiques en vue d’aider les patients à recréer un récit cohérent de leur vie et tenter de renforcer leur sentiment de continuité de soi.

  • Titre traduit

    Self-continuity investigation in schizophrenia through patients’ life stories


  • Résumé

    The purpose of this project was to better understand disorders of the self in schizophrenia, and more particularly impairments of the sense of self-continuity observed in these patients. In order to do so, we deeply investigated narrative coherence of stabilized patients’ life stories. Our analyses showed a lack of autobiographical reasoning within patients’ narratives and a decreased of temporal coherence. Those impairments were related to patients’ executive dysfunction and to their subjective feeling of less coherent life. Our results suggest a disconnection between the self and autobiographical memory in schizophrenia leading to an impoverishment of the sense of self-continuity across time in those patients. To go further, clinical and therapeutic applications could ensue from our work. Indeed, it would be possible to help patients creating new and more coherent life stories through psychotherapy and by this way help them to retrieve a sense of self-continuity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.