La ville basse de Boğazköy au IIe millénaire av. J.-C : une étude de l'organisation urbaine de la cité-État et de sa restructuration en capitale du royaume hittite

par Néhémie Strupler

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Dominique Beyer et de Reinhard Dittmann.

Le président du jury était Philippe Quenet.

Le jury était composé de Andreas Schachner, Philippe Husi, Éric Jean.

Les rapporteurs étaient Christine Kepinski-Lecomte, Mirko Novák.


  • Résumé

    Ce travail examine les changements dans l'organisation de Hattuša, une ville de l'âge du bronze au nord de l'Anatolie centrale, lorsqu'elle devient la capitale des Hittites. Cette étude pose de façon innovatrice le problème de l'organisation de la cité-état (1950-1750 av. J.-C.) et celle de la capitale de royaume (1700-1200 av. J.-C.), en regardant les liens entre organisation politique et réalité urbaine à travers une analyse diachronique, reproductible et multiscalaire du principal quartier d'habitation de la ville, la Westterrasse. L'analyse chronologique démontre que la phase la mieux attestée de la Westterrasse ne date pas des XIVe-XIIIe siècles av. J.-C., comme il est communément admis, mais des XVIe-XVe siècles av.J.-C. Les rapports entre les bâtiments, les voies de circulation et le système d'évacuation des eaux illustrent la planification de la Westterrasse, la gestion des aménagements collectifs, de l'habitat privé et souligne la médiation nécessaire pour leur cohabitation. La répartition des petits objets révèle les profils principaux de la population de la Westterrasse, qui sont replacés dans le contexte politique du devenir de la capitale hittite.

  • Titre traduit

    The Lower City of Boğazköy during the Second Millennium BC : political and urban restructuring into a Kingdom's capital


  • Résumé

    This study investigates changes in the organisation of the Bronze Age city of Hattuša (North Central Anatolia), during the time the site became the capital of the Hittites. Interweaving a diachronic, reproducible and multi-scalar analysis of the main living quarter of the city (the so-called Westterrasse), this study enables an innovative exploration of the organisation of the city-state (1950-1750 BCE) and capital of the Hittite kingdom (1700-1200 BCE), by attending to the links between politics and urban space. The chronological analysis demonstrates that the best-recovered phase of the Westterrasse dates to the 16th-15th century and not to the 14th-13th century as previously assumed. The study of the buildings, streets and sewage system indicate a high degree of planning for the Westterrasse with careful management of both public infrastructure and private dwelling, which underline the mediation necessary for their cohabitation. The insights afforded by examination of the distribution of finds reveal the broad contours of the population of the Westterrasse, as they are situated in the political context of the future Hittite capital.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.